Icon Sport

Le Stade français remporte le derby, Bourg en Fédérale 1... Les Tops et Flops du week-end

Le Stade français remporte le derby, Bourg en Fédérale 1... Les Tops et Flops du week-end
Par Rugbyrama

Le 06/05/2019 à 13:38

Sur la pelouse du Racing, le Stade français se donne de l'espoir, Nevers et Vannes verront les barrages, Bourg-en-Bresse relégué avec un record de points... Voici nos Tops et Flops du week-end.

Agen quasiment maintenu en Top 14

Victorieux sans contestation à Grenoble (29-11), Agen jouera bien en Top 14 la saison prochaine. Les Agenais se sont rendus au stade des Alpes, avec une très grande envie de gagner. Les Grenoblois n’ont pu rien faire face à une équipe des visiteurs bien plus forte. Un succès qui devrait suffire, alors qu’il ne reste que deux journées avant la fin de la saison. En effet, seule une égalité à trois avec Pau et Grenoble en fin de compétition peut faire reléguer les hommes de Reggiardo.

Le Stade français qui gagne le derby à l’extérieur

Le Stade Français à signé une très belle performance ce week-end contre le Racing 92 à l’extérieur (23-27). C’est une très belle opération pour les Parisiens qui préservent leur chance de qualification pour la phase finale de Top 14 à deux jours de la fin de saison régulière. Le derby francilien s’est avéré très tendu, sur un rythme plutôt haché. Le Stade français a réagi de la meilleure des façons en remportant cette rencontre à l’expérience, après la défaite au bout du suspense dans la phase aller à Jean-Bouin (16-17).

Qualification historique en barrages pour Vannes et Nevers

La dernière journée de Pro D2 a réservé de nombreuses surprises ce week-end. Vannes et Nevers obtiennent une qualification historique au détriment de Biarritz et de Béziers. Les affiches des barrages seront donc Vannes qui recevra Mont-de-Marsan et Bayonne qui recevra Nevers. À l’issue de ses barrages, les deux vainqueurs rejoindront en demi-finale, Brive et Oyonnax.

Bourg en Bresse relégué en Fédérale 1

Un seul petit point sera venu crucifier Bourg-en-Bresse dimanche après-midi. Pourtant, opposés à Béziers, les Bressans ont rempli leur part du contrat en s'imposant avec le bonus offensif (27-6). Plus maîtres de leur destin, le point de bonus défensif glané par Aurillac sur la pelouse de Nevers (28-26) a donc entériné les derniers espoirs des Violets. Tout juste remonté, Bourg-en-Bresse retrouvera les joutes de la Fédérale 1 l'année prochaine, malgré une saison marquée par treize victoires. Jamais un club n'avait été relégué avec 60 points.

La Section paloise humiliée à Toulouse

Dans sa lutte pour le maintien, la Section paloise n'avait visiblement pas coché le déplacement à Toulouse, préférant tout miser sur la réception de Grenoble deux semaines plus tard. Samedi, c'est une équipe béarnaise largement remaniée qui se déplaçait sur la pelouse d'Ernest Wallon. Face à des Toulousains insaisissables, les joueurs du duo Godignon-Manca ont subi la plus lourde défaite de la saison (83-6) encaissant la bagatelle de treize essais. Un bien triste record.

Les Crusaders tenus en échec sur leur pelouse

Duel au sommet à l'autre bout de la planète. Leaders de la conférence néo-zelandaise et meilleure équipe du championnat au nombre de points, les Crusaders ont concédé le match nul chez face aux Sharks (21-21). Un match nul, auréolé d'un point de bonus offensif, qui n'empêche pas les joueurs de Canterbury de rester premier au classement général. En revanche, après une victoire acquise sur la pelouse des Waratahs, les Sud-africains enchaînent et se classent désormais premiers de la conférence sud-africaine à égalité de points avec les Bulls.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0