Midi Olympique

Le Lille Métropole Rugby Festival s’achève en beauté

Le Lille Métropole Rugby Festival s’achève en beauté
Par Rugbyrama

Le 25/09/2022 à 11:10Mis à jour Le 26/09/2022 à 10:59

Le Lille Métropole Rugby Festival se clôture avec succès entre deux averses, une grosse ambiance, des stands remplis d’amateurs et un débat sur le développement du rugby dans le Nord.

Le rugby ne sert pas juste a s’amuser sur un terrain en herbe, mais il peut aussi tenir un rôle plus large dans la société. Ce festival de rugby à Lille l’a bien démontré. Il n’y a pas que l’armée de l’Air et de l’espace qui a proposé des emploies. L’association Impact Ovale est venu proposer des jobs dating et qui de mieux que le coordinateur socio-sportif, John Tsidie pour nous parler de l'association Impact ovale. "Toute jeune association qui existe depuis 2022, elle a pour objectif d’insérer les jeunes dans la vie professionnelle et sociale en s’appuyant sur les valeurs de rugby qui sont la confiance en soi, le respect de soi-même, de ses adversaires, de ses coéquipiers et des consignes". La position du village rugby au cœur de la ville a permit énormément de passage sur les stands: "avec nos partenaires qui sont la métropole européenne de Lille, le département et la région nous avons pu organiser des entretiens pour des jeunes qui cherchent du travail et cela à bien fonctionné avec 3 jeunes de 14 à 16 ans qui n’allaient plus à l'école et qui n’avaient aucun travail, on va pouvoir les accompagner. C’est une vraie réussite pour nous", poursuit le responsable associatif. En collaboration avec Ovale Citoyen, une quarantaine d’emplois ont trouvé preneur durant ces 3 jours du LMRF.

Le développement du nord

Pour ce dernier jour de festival, Midi Olympique a organisé un débat sur le développement du rugby dans le Nord. Après avoir eu la visite de la présidente du Stade villeneuvois hier, meilleure équipe féminine au Nord de Paris, le président de l’Olympique marcquois Rugby est venu parler de son club et de son équipe masculine actuellement en Nationale 2. "Nous avons repris le projet depuis 6 ans et on peut dire que c’est une réussite. En 6 ans nous sommes passés de la fédérale 3 à la Nationale 2 et de 15 partenaires économiques, à une centaine" se réjouit le président Olivier Gradel. Le secrétaire de la ligue régional des Hauts de France est venu défendre le rugby du nord en et sa formation: "Nous sommes sur tous les fronts, nous travaillons avec l’université de Lille en créant un pôle recherche et développement unique en France, nous travaillons en continu avec la FFR en faisant rentrer nos équipes cadets et juniors dans la ligue élite par exemple" enchérit Guillaume Blanc. "Notre école de rugby est labellisée 3 étoiles, il n’y a que 25 clubs en France avec ces 3 étoiles" conclut le président de l’OMR. Des propos illustrés par les statistiques, en effet pour la saison 2021-2022, le nombre de licenciés dans les Hauts de France a augmenté de 20%. Aucune autre région n'a fait mieux.

Enfin, Frédéric Beaumont, président de l'association Impact Oval, qui fait un travail formidable dans l'insertion des jeunes issus des quartiers prioritaires via le rugby, poursuit : "Cet événement nous a permis de faire découvrir un peu plus le rugby à 150 jeunes que nous avons amené ici pour prendre part au tournoi. Ensuite dans le cadre du job dating organisé avec l'association Ovale Citoyen, nous avons une quarantaine de touches entre demandeurs d'emplois et employeurs qui devraient se concrétiser. C'est exceptionnel, le résultat dépasse vraiment nos attentes initiales !"

Bilan de l’événement

Des centaines de jeunes sont venus s’initier et s’amuser sur le terrain en herbe du village place de la République. Des souvenirs qui resteront gravés dans la tête des jeunes et moins jeunes. "C'était trop bien je me suis trop amusé » confirme Antoine 8 ans joueur du club de Roubaix qui a participé au tournoi des écoles de rugby. "C'était une évidence pour moi d’être là, un plaisir de voir ces jeunes souriant jouer avec le ballon qu’on aime tant", commente Augustin Herbeau un joueur du Stade villeneuvois venu animer les matchs. Chaque partenaire de l’événement a pu faire découvrir ses actions à un public venu en nombre découvrir un peu plus le rugby. L’engouement a été unanime. Avec un seul but : être tous unis autour du projet de développer le rugby dans le nord à un an de la coupe du monde. "Nous sommes extrêmement satisfait de l’organisation construite avec les collectivités locales et la ligue des Hauts de France. C’était une première qui a rassemblé beaucoup de joueurs sur le terrain et énormément de monde sur le site sur la journée de samedi quand la pluie nous a épargné. Nous avons présenté une nouvelle expérience autour de ce festival de rugby qui décline sûr et autour du terrain. Nous en sommes extrêmement fiers" conclut le rédacteur en chef de Midi-Olympique, Emmanuel Massicard.

Par Malo Comor.

Contenus sponsorisés