Icon Sport

Le Chiffre du jour - Top 14 - le Stade Français a presque tout changé

Le Stade Français a presque tout changé
Par Rugbyrama

Le 27/06/2018 à 13:33Mis à jour Le 27/06/2018 à 14:12

Douzième au classement à la fin de la saison, le Stade Français a bataillé jusqu’à la dernière journée pour valider son maintien. Après un exercice délicat, les Parisiens ont décidé de presque tout changer pour retrouver les sommets.

38.

C’est le nombre de mouvements au Stade Français pour la saison prochaine, 16 arrivées et 22 départs.

Un flux impressionnant qui s’explique par une saison catastrophique en terre parisienne. Avec une douzième place au classement, les coéquipiers de Sekou Macalou n’ont jamais réussi à exister dans ce championnat. Il semble bien loin le temps où les Parisiens soulevaient le bouclier de Brennus en 2015 aux dépens de Clermont. Mais en quelques mois, beaucoup de choses ont changé au Stade Français.

Hans Peter Wild et Heyneke Meyer

Hans Peter Wild et Heyneke MeyerIcon Sport

En avril dernier, Hans-Peter Wild, l’actionnaire,et son bras droit Hubert Patricot ont intronisé Heyneke Meyer. Les trois hommes ont beaucoup d’ambitions et ont promis à l’époque de frapper fort sur le marché des transferts. Chose faite. Avec les arrivées de Nicolas Sanchez, Gaël Fickou, Piet Van Zyl ou encore de Yoann Maestri, les dirigeants franciliens ne veulent plus revivre la saison cauchemardesque de l’exercice dernier. Ils ont aussi dégraissé l’effectif avec 22 départs.

L’année prochaine s’annonce palpitante pour les supporters parisiens. Si beaucoup s’inquiètent et pensent que la mayonnaise ne prendra pas, l’équipe sur le papier est très excitante. Reste maintenant à savoir si Paris est capable de jouer les premiers rôles dès cette saison.

Contenus sponsorisés
0
0