Icon Sport

Mondial U20 - Les Bleuets se font peur mais remportent leur premier match contre l'Irlande

Frayeur finalement bonifiée pour les Bleuets

Le 30/05/2018 à 22:45Mis à jour Le 05/06/2018 à 15:11

Les Bleuets commencent le Mondial des moins de 20 ans par une victoire sur des Irlandais qui n'ont jamais laché. Menés 17 à 5 à la-temps, les Français se sont fait peur. Au retour des vestiaires, ils ont mis de la vitesse pour repasser devant au score. La fin de match fût plus compliquée et a vu les jeunes irlandais revenir à 2 points. Malgré tout, la France s'impose 26 à 24.

En ouverture de sa Coupe du monde, l’Équipe de France U20 a bien failli se faire surprendre par une solide équipe irlandaise. Menés largement à la pause (5-17) malgré un essai de Marty, les Bleuets ont parfaitement réagit en début de deuxième période avec trois nouveaux essais signés Coville, Ntamack et Marty en seulement dix minutes. Mais la fin de match n’a pas été de tout repos avec une troisième réalisation irlandaise qui a amené beaucoup de suspense. Au courage et au prix d'une très grosse frayeur, les Tricolores ont finalement arraché une première victoire bonifiée dans ce Mondial (26-24).

Romain Ntamack (France U20)

Romain Ntamack (France U20)Icon Sport

La douche froide n’était pas loin ce mercredi soir pour les Bleuets. Avec un certain Paul O’Connell en assistant coach dans le staff du XV du trèfle et une revanche à prendre depuis le Tournoi des 6 Nations, il fallait s’attendre à une très grosse bataille. Cela n’a pas raté et les Irlandais ont bien failli gâcher la fête à Aimé-Giral. Animés par un fighting spirit à toute épreuve, ils ont longtemps concassé des Tricolores trop fébriles, trop indisciplinés, en manque de réussite au pied (cinq points manqués par Ntamack) et devant l’en-but (un essai refusé à Marty). Heureusement, il y a eu une révolte, pleine de flair of course.

Il fallait oser

"Cela a gueulé dans le vestiaire" a confié le demi de mêlée et capitaine, Arthur Coville, au micro de nos confrères de France 4. Mais les mots forts qui se sont dit entre ces quatre murs à la mi-temps ont fait mouche dans les esprits de ces petits Bleus. À la faveur d’une supériorité numérique après un carton jaune pour un pilier irlandais et d’un coaching gagnant, les Bleuets se sont métamorphosés en deuxième période. Portée par les charges dévastatrices du cadet massicois de la bande Jordan Joseph (17 ans), une mêlée dominatrice et la fougue retrouvée de ses trois-quarts, la France a infligé un 21-0 à l’Irlande. Un régal pour les yeux et qui a assuré une victoire aux forceps pour cette entrée en matière dans ce Mondial 2018 (26-24).

Arthur Coville (France U20) contre l'Irlande durant le Mondial U20

Arthur Coville (France U20) contre l'Irlande durant le Mondial U20Icon Sport

Longtemps inhibés par la pression de cet évènement sur le sol français, les Bleuets ont frôlé le revers fatal. Finalement, ils s’en sortent très bien avec les cinq points de la victoire bonifiée (quatre essais marqués) et ont rejoint l’Afrique du sud en tête de la poule C. Il faudra tout de même faire le plein de confiance, de maîtrise et de gestion avant le prochain rendez-vous ce dimanche (14h) face à la Géorgie qui a posé de gros soucis aux Springboks. Encore une fois les Tricolores devront sortir le casse à pointe pour se rapprocher un peu plus du dernier carré.

Contenus sponsorisés
0
0