Icon Sport

Mondial U20 : Arthur Coville (France) : "Les Anglais ? On les attend de pied ferme"

Coville : "Les Anglais ? On les attend de pied ferme"
Par Rugbyrama

Le 13/06/2018 à 08:47

Le capitaine des Bleuets savourait cette magnifique victoire face aux Baby Blacks (7-16) et se projetait déjà sur la finale à Béziers, coup d’envoi 19 heures, contre les Anglais pour décrocher le sacre mondial.

Rugbyrama : C’est sans doute l’un des plus beaux moments de votre jeune carrière… Qu’est-ce que vous ressentez après cet exploit ?

Arthur Coville : Je n’ai pas encore connu un tel sentiment durant toute ma carrière. Quand je vois tout ce stade en folie et nous tous se sauter dans les bras, c’est juste incroyable. Je suis très fier du groupe mais ce n’est pas fini.

On sent une alchimie incroyable dans ce groupe France…

A.C. : On est juste des potes ! Ça fait 4 ans que l’on se connait, on se voit en dehors du rugby. Nous sommes vraiment soudés sur le terrain et ça se voit, on se sacrifie pour le coéquipier. J’ai juste envie de tout donner et de me battre pour lui.

Vous vous entendez à merveille avec Louis Carbonel…

A.C. : Louis est un super joueur, porté sur l’attaque, ce qui me convient parfaitement. Je m’entendais aussi très bien avec Romain mais l’idée d’associer ces deux tops joueurs a été bénéfique pour l’équipe. Aujourd’hui, on le voit sur la pelouse. Ils régulent le jeu et m’aident beaucoup. Tous les trois, nous manageons l’équipe et ils me permettent de rester concentré sur la globalité d’une rencontre et sur d’autres aspects du jeu.

Mondial U20 - Louis Carbonel (France) lors de la demi-finale contre la Nouvelle-Zélande

Mondial U20 - Louis Carbonel (France) lors de la demi-finale contre la Nouvelle-ZélandeIcon Sport

À la pause quel a été le discours du coach ?

A.C. : On s’est dit que nous étions dominateurs globalement. Nous arrivions à poser notre jeu et il fallait juste continuer à jouer dans leur camp car quand nous étions chez eux, nous réussissions à apporter du danger. En première mi-temps, nous avions été très peu inquiétés ; nous devions juste être plus tueurs dans la zone de marque pour concrétiser nos temps forts.

Vous n’avez jamais été inquiets ?

A.C. : Vu la domination au score et dans le jeu, je n’étais pas forcement inquiet. Après quand tu n’arrives pas à marquer, tu cogites dans les têtes. C’est plus le manque de précision qui me rendait un peu tendu avec quelques erreurs dans les 20 derniers mètres. Mais nous avons quand même réalisé un match presque parfait pour s’imposer.

Mondial U20 - Jordan Joseph (France) lors de la demi-finale contre la Nouvelle-Zélande

Mondial U20 - Jordan Joseph (France) lors de la demi-finale contre la Nouvelle-ZélandeIcon Sport

Dans vos rêves les plus fous, vous imaginiez battre les Blacks en demi-finale du Mondial et avec une telle domination ?

A.C. : On ressent beaucoup de fierté d’avoir battu cette équipe. On le savait, personne n’est imbattable. Avec notre projet de jeu et notre défense, on peut bousculer n’importe quelle équipe mondiale. Maintenant à nous de réaliser le même match face aux Anglais en finale pour aller au bout.

Justement, les Anglais vos meilleurs ennemis…

A.C. : Les Anglais, on les attend de pied ferme. On a cœur de se racheter de notre défaite lors du tournoi des six Nations face à eux. Il faudra réaliser sans doute le match parfait, comme aujourd’hui, pour s’imposer et devenir champion du Monde.

Propos recueillis par Lucas Meirinho

Contenus sponsorisés
0
0