Panoramic

Le rugby est en deuil : Jonah Lomu s'est éteint à l'âge de 40 ans

Jonah Lomu (1975 - 2015)

Le 18/11/2015 à 01:44Mis à jour Le 18/11/2015 à 10:24

Jonah Lomu s'est éteint mercredi matin. Souffrant d'un grave dysfonctionnement rénal depuis plusieurs années, le Néo-Zélandais a succombé à l'âge de 40 ans. C'est une immense figure du rugby mondial qui vient de nous quitter. Beaucoup trop tôt.

Il était tard en Europe et tôt en Nouvelle-Zélande lorsque la triste nouvelle est tombée : Jonah Lomu est mort. Quatre mots qui, accolés dans la même phrase, font mal. Mais que l'on redoutait depuis longtemps de voir réunis. Car l'homme qui a révolutionné le rugby à jamais, tant par sa manière de jouer que par le statut de star qu'il avait acquis, avait une santé extrêmement fragile depuis de nombreuses années. Il souffrait de dysfonctionnement rénal.

Néanmoins, la brutalité de l'annonce a secoué toute la Nouvelle-Zélande et le rugby dans son ensemble. "Au nom de la famille Lomu, je peux confirmer que Jonah Lomu est décédé ce matin, probablement vers 8 ou 9h du matin (NDLR : 22h, 23h heure de Paris), a annoncé John Mayhew, l'ancien docteur des All Blacks. Sa famille est évidemment dévastée tout comme ses amis. C'était totalement inattendu. Jonah et les siens étaient arrivés du Royaume-Uni la nuit dernière et il est mort soudainement ce matin (mercredi matin)."

Il a révolutionné son sport

Jonah Lomu s'était révélé au monde entier lors de la Coupe du monde 1995. Un an après ses débuts sous le maillot des All Blacks, il avait marqué ce Mondial sud-africain de son empreinte, notamment à travers sa performance monumentale en demi-finale contre l'Angleterre. Jonah, à tout juste 20 ans, venait de changer la face de son sport de façon définitive. Il y aura un avant et un après-Lomu. Il aura été au rugby ce que Bjorn Borg fut au tennis, Michael Jordan au basket ou Pelé au football.

En 63 sélections avec la Nouvelle-Zélande, il aura inscrit 37 essais, dont certains inoubliables. Sa carrière fut brillante, mais trop courte. Il n'aura disputé que deux Coupes du monde et ne l'a jamais gagnée. Il n'avait que 27 ans lorsqu'il a célébré sa dernière cape en noir, en 2002, lors d'une rencontre face au pays de Galles. Quelques mois plus tard, le syndrome néphrotique que les médecins lui avaient diagnostiqué dès 1997, a mis définitivement un frein à sa carrière, le contraignant à être dialysé trois fois par semaine. Malgré quelques tentatives de retour après une première transplantation réussie en 2004, Lomu ne sera par la suite plus jamais Lomu.

"Tenir jusqu'aux 21 ans de mes enfants"

Au-delà de la superstar, Jonah Lomu était une personne adorable dans son rapport aux autres, et d'un immense courage dans la maladie. Longtemps, à l'image des mythiques Blacks, Lomu a porté le deuil de ses adversaires. Aujourd'hui, c'est nous qui allons devoir faire le nôtre...

Jonah Lomu

Jonah LomuPanoramic

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés