Icon Sport

L'Australie dans la fournaise argentine

L'Australie dans la fournaise argentine
Par Rugbyrama

Le 06/08/2022 à 13:01Mis à jour Le 06/08/2022 à 15:18

RUGBY CHAMPIONSHIP - L’une des principales armes de l’Argentine sera son bouillant public. Reconnus mondialement pour leur ferveur, les supporters argentins seront d’une aide capitale pour aider les Pumas à se lancer dans le Rugby Championship.

C’était le 19 mars 2016. Les Jaguares accueillaient les Waikato Chiefs dans le chaudron José Amalfitani. Pour sa première saison en Super Rugby, la franchise argentine avait montré aux clubs du Pacifique à quel point le public local était “loco” (fou en espagnol). Dans un match dantesque finalement perdu de peu par les Jaguares (26-30), Dave Rennie était à la tête des Chiefs. Six ans plus tard, le sélectionneur australien n’a pas oublié l’ambiance incandescente qui régnait ce jour-là. "C'était une rencontre brillante. C'était leur premier match à domicile et c'était un match d'enfer, la foule debout chantait et dansait tout au long de la partie. Dans ces stades de football, la foule est si proche" se souvient Rennie.

Coupe du monde 2019 - Michael Cheika (Australie)

Coupe du monde 2019 - Michael Cheika (Australie)Midi Olympique

Le facteur X Michael Cheika

En démarrant par une double confrontation face à l’Australie à domicile, les Pumas n’ont pas le droit à l’erreur. L’Argentine n’a pas la cote auprès des bookmakers qui placent le pays majoritairement à la dernière place du Rugby Championship. Avant de se rendre en Nouvelle-Zélande, les protégés de Michael Cheika sont dans l'obligation de remporter les deux duels face aux Wallabies, ou au moins ne pas être fanni. En plus de l’atmosphère bouillante prévue à Mendoza, les Argentins seront guidés par l’ancien sélectionneur de l’Australie, dont l’un des principaux faits d’armes reste un exploit… contre l’Argentine.

En 2018, Cheika avait parfaitement su galvaniser ses troupes à la mi-temps malgré un écart de vingt-quatre points à la mi-temps. Face à ses compatriotes, l’ancien entraîneur du Stade français ne donnera pas de cadeau. "Jouer l'Argentine en Argentine… ils ont un soutien immense. Je connais “Cheik”, il va être excité, il va probablement lancer des clubs de golf contre les murs comme il l'a fait avec nous chez les Waratahs. Il fera monter ses joueurs en pression donc nous devons être prêts à cela” ajoutait Jed Holloway.

Contenus sponsorisés