Icon Sport

Le All Black Shannon Frizell au tribunal pour agressions

Le All Black Shannon Frizell au tribunal pour agressions
Par AFP

Le 27/07/2021 à 08:54Mis à jour

INTERNATIONAL - Le troisième ligne des All Blacks Shannon Frizell, dans le groupe qui affrontera l'Australie le mois prochain, a comparu mardi devant un tribunal, accusé d'agressions début mai dans une boîte de nuit de Dunedin, dans le sud du pays.

Frizell, qui a déjà joué 15 test-matches avec la Nouvelle-Zélande, évolue en club sous le maillot des Otago Highlanders, basés à Dunedin. Il a été accusé d'agression sur deux femmes le 9 mai dernier. L'affaire a été ajournée jusqu'en septembre afin que Frizell puisse remplir les conditions de la déjudiciarisation, un système utilisé par la police néo-zélandaise pour aider les délinquants primaires à éviter une condamnation.

Pour bénéficier de la déjudiciarisation, l'accusé doit accepter sa responsabilité. La police fixe alors des conditions pouvant inclure une lettre d'excuses à la victime et une compensation. À l'extérieur du tribunal, Frizell, 27 ans, a présenté ses excuses aux victimes et déclaré qu'il allait essayer de faire tout ce qu'il peut "pour rétablir la confiance des gens" en lui. "J'ai déjà mis en place un plan avec des conseillers pour m'aider à aborder les domaines sur lesquels je veux travailler", a-t-il ajouté.

Un responsable de la Fédération néo-zélandaise de rugby à XV a déclaré que ses responsables rencontreraient Frizell cette semaine.

Contenus sponsorisés