• Angleterre - International
    Angleterre - International

L'Angleterre et l'Afrique du Sud s'affrontent pour "finir sur une bonne note"

Par Rugbyrama
Le

INTERNATIONAL - Ce samedi soir, le XV de la Rose et les Springboks s'affrontent sur la pelouse de Twickenham avec un seul et même objectif : celui de terminer cette tournée d'automne avec le sourire. Cet affrontement promet d'être excitant avec deux sélections qui cherchent à frapper fort en vue de la prochaine Coupe du monde.

La fenêtre internationale de l'automne est officiellement refermée, mais l'Angleterre et l'Afrique du Sud jouent les prolongations avec un quatrième test et espèrent "finir sur une bonne note", comme le pays de Galles face à l'Australie après sa déconvenue contre la Géorgie.

L'Angleterre sur sa lancée ?

Quel visage montrera le XV de la Rose samedi (18h30 heure française) devant son public face aux champions du monde sud-africains? Celui montré au début du mois face à l'Argentine (défaite 30-29) lors de sa première défaite à domicile depuis 2006 ? Ou celui de son incroyable remontée face à la Nouvelle-Zélande le week-end dernier pour arracher le nul (25-25) après avoir été mené de 19 points à dix minutes de la fin ?

"Nous sommes montés en puissance à chaque match cet automne et nous voulons continuer à le faire cette semaine", répond le sélectionneur Eddie Jones, qui compte à nouveau "enflammer Twickenham". "Les supporters ont été incroyables dans les dix dernières minutes la semaine dernière (contre les All Blacks)", souligne-t-il. "Je ne pense pas avoir déjà connu une telle ambiance".

Le soutien du public anglais ne sera pas de trop face aux Springboks, qui espèrent équilibrer leur bilan automnal, négatif jusqu'ici avec deux défaites face aux deux premières nations du classement mondial, Irlande (19-16) et France (30-26), et une large victoire en Italie (63-21). "Ce serait formidable de terminer la tournée sur une bonne note", dit leur sélectionneur Jacques Nienaber, qui a procédé à quatre changements dans son XV de départ, avec notamment le retour en deuxième ligne de l'ancien joueur de Toulon Eben Etzebeth.

Les anciens au chevet des Gallois

Sous pression après une défaite humiliante samedi dernier à Cardiff contre la Géorgie (13-12), le sélectionneur du pays de Galles Wayne Pivac a rappelé à la rescousse le très expérimenté Alun Wyn Jones (37 ans, 154 sélections) pour la réception de l'Australie samedi (16h15). Figure emblématique du XV du Poireau, le deuxième ligne, qui n'avait plus été titulaire depuis le dernier Tournoi des six nations, débutera aux côtés d'un autre ancien, l'arrière Leigh Halfpenny, de retour en sélection, à bientôt 34 ans, après seize mois d'absence en raison d'une blessure.

"Cette équipe doit nous permettre d'aller chercher un résultat dont nous avons désespérément besoin", ne cache pas Pivac. "Tout le monde est extrêmement déçu de la performance de la semaine dernière. Nous savons ce qui n'a pas marché".

En face, les Wallabies se présenteront sans leur ancien capitaine et troisième ligne Michael Hooper. Victime d'une commotion, il a rejoint une infirmerie bien remplie après déjà quatre tests disputés cet automne. Confrontée depuis des mois à un manque de régularité chronique, l'Australie a concédé trois défaites, dont la première de son histoire face à l'Italie (28-27).