Icon Sport

Duel de légendes : Dominici - Lomu, les hommes qui ont marqué la Coupe du monde 1999

Duel de légendes : Dominici - Lomu, les hommes qui ont marqué la Coupe du monde 1999
Par Rugbyrama

Le 04/03/2021 à 17:00Mis à jour Le 04/03/2021 à 17:37

INTERNATIONAL - La demi-finale de la Coupe du Monde 1999, c'est l'histoire d'un exploit français. Alors que les néo-zélandais sont les grands favoris de cette compétition, les français parviennent à l'emporter 43-31. Dominici et Lomu sont les auteurs d'essais légendaires.

Le CV :

Christophe Dominici : originaire de Toulon, rien ne prédestine Dominici à faire carrière dans le rugby. Pourquoi ? Parce qu'il avait jeté son dévolu sur le ballon rond... Son père étant gardien de football, il s'oriente naturellement vers ce sport. C'est à l'âge de 16 ans seulement qu'il commence le rugby. 4 ans plus tard il intègre l'effectif du Rugby Club Toulonnais. Il sera finalement adopté par le Stade Français où il passera 10 ans, club dans lequel il se révélera. L'ailier commence sa carrière international en 1998. La même année il remporte son premier Grand Chelem. En 2004 il remportera le second. Il sera également trois fois vainqueur du Tournoi des VI Nations et finaliste de la Coupe du monde 1999.

La demi-finale de la Coupe du monde 1999 est un tournant dans sa carrière. Auteur d'un essai mémorable, il marque les esprits et gagne le cœur des français. Il devient alors un des ailiers important du XV de France. Une performance qui lui permettra d'être sélectionné pour les éditions 2003 et 2007 de la Coupe du monde.

Jonah Lomu : l'originaire d'Auckland commence d'abord par le rugby à XIII. Par la suite, il s'oriente vers le rugby à XV et intègre rapidement l'équipe de Nouvelle-Zélande en 1994, à l'âge de 19 ans. Lomu devient alors le plus jeune joueur à porter le maillot des All Blacks. Impressionnant par son physique, l'ailier fait trembler la plupart de ses adversaires. Au cours de sa carrière, il remporte deux éditions du Super 12, trois éditions du Tri-nations, un titre de championnat des provinces de Nouvelle-Zélande et une place en finale de Coupe du monde.

Si l'on parle souvent de Jonah Lomu pour ses performances lors de la Coupe du monde 1995, il reste tout aussi impressionnant lors de l'édition de 1999. Il marque 8 essais, ce qui le propulse au rang des meilleurs marqueurs d'essais en Coupe du Monde.

Une Coupe du monde, deux essais marquants

Dominici et Lomu sont deux joueurs qui ont marqué l'histoire lors de la demi-finale qui oppose la France et la Nouvelle Zélande. Les performances de ces deux joueurs lors de ce match illustrent parfaitement leurs qualités.

Christophe Dominici est l'auteur du troisième essai du XV de France dans cette demi-finale d'anthologie. C'est avec la complicité de Fabien Galthié (demi de mêlée) qu'il concrétise. À la suite d'un coup de pied judicieux au rebond capricieux, il surprend la défense néo-zélandaise et met à l'amende Taine Randell et Jeff Wilson pour venir aplatir entre les poteaux. Un essai à l'image de ce joueur talentueux, qui avait pour habitude de ne rien lâcher pour profiter de la moindre occasion.

Dominici marque l'histoire des Bleus. Il se fait d'ailleurs une place malgré son petit gabarit, à une époque où les ailiers deviennent de plus en plus massifs, à l'instar de certains ailiers internationaux.

Jonah Lomu lui aussi laisse une trace de son passage lors de cette Coupe du monde. Il démonte littéralement la défense française pour aller marquer un essai inoubliable. Sur cette action il résiste à cinq français, la vedette des All Blacks est imprenable. Un raffut et un crochet intérieur plus tard il marque et ne fait qu'une bouchée des français, 120 kg de muscles qu'ils ont dû sentir passer.

À chacun ses qualités

Physiquement, c'est deux salles, deux ambiances. Lomu est un colosse de 120kg pour 1m96 tandis que Dominici fait un petit 82kg pour 1m73.

Christophe Dominici qui marque son essai, devant la légende Jonah Lomu

Christophe Dominici qui marque son essai, devant la légende Jonah LomuIcon Sport

Sa vitesse et son audace sont sûrement les deux qualités qui le caractérisent le mieux. Solide sur ses appuis, Dominici est un redoutable finisseur qui n'abandonne jamais. Un tempérament de battant qui lui permettra de faire partie des meilleurs ailiers de son époque.

Jonah Lomu face aux Bleus en 1999

Jonah Lomu face aux Bleus en 1999Panoramic

Le Néo-Zélandais est à la fois puissant, solide à l'impact (et c'est peu dire) et rapide. Deux qualités qui n'ont pas l'habitude de se retrouver chez un joueur. Celui qui est capable de courir un 100 mètres en 11 secondes au sommet de sa forme ne remportera pourtant aucun titre de Coupe du monde avec les All Blacks.

L'avis de Rugbyrama

Si tout le monde pourrait s'accorder à dire que Lomu est de loin le gagnant de ce duel des légendes, il ne faut tout de même pas en oublier les qualités de Dominici. Tout deux grands artisans de cette demi-finale de Coupe du monde 99, personne n'oubliera que c'est tout de même les Français et Dominici qui remportent ce match légendaire aux allures de finale. Mais parce qu'il est la première véritable star planétaire du rugby, Lomu pourrait emporter ce duel de légende.

Et vous, quel joueur vous a le plus marqué lors de ce match ?

Sondage
3438 vote(s)
Jonah Lomu
Christophe Dominici

Par Manon Moreau

Contenus sponsorisés