• Owen Farrell - Angleterre
    Owen Farrell - Angleterre

"C'est incroyablement décevant" : Farrell regrette le départ d'Eddie Jones

Par Rugbyrama
Le | Mis à jour

INTERNATIONAL - Au micro de la BBC, Owen Farrell est revenu sur l'éviction d'Eddie Jones. Démis de ses fonctions après des résultats décevants avec le XV de la Rose, l'entraîneur australien a quitté un poste qu'il occupait depuis plus de sept ans. Un départ "incroyablement décevant" selon les mots du demi d'ouverture anglais.

Aprtès un Tournoi des 6 Nations décevant et une tourné d'automne ratée, à l'issue de laquelle les Anglais n'ont remporté qu'une rencontre sur quatre possibles, Eddie Jones a été contraint de lâcher les reines du XV de la Rose. En poste depuis novembre 2015, l'ancien sélectionneur du Japon et de l'Australie aura presque tout connu avec l'Angleterre, des Grand Chelem à la finale de la Coupe du monde en 2019. Interrogé par la BBC après le limogeage de l'Australien, Owen Farrell n'a pas caché sa déception : "C'est incroyablement décevant. Eddie a joué un rôle important dans le rugby anglais pendant longtemps et il a été l'un des meilleurs entraîneurs que j'ai eus. Je lui en suis très reconnaissant."

Licencié à moins d'un an du début du Mondial 2023, le timing du départ du technicien fait beaucoup parler. A ce sujet, le demi d'ouverture des Saracens a expliqué : "Nous sommes déçus qu'il se soit arrêté plus tôt et nous lui devons beaucoup. Je suis là depuis un certain temps maintenant et je n'ai pas connu beaucoup de changements, que ce soit en club ou au niveau international. Ce n'est pas agréable à vivre."

Des résultats décevants "qui ne se produisent pas à cause d'une seule personne"

Eddie Jones a vu son mandat stoppé net à cause de trop faibles résultats pour une sélection comme l'Angleterre. En 2022, le XV de la Rose n'a remporté que cinq de ses douze rencontres, avec notamment une seule victoire lors de la tournée d'automne, face au Japon.

Encore une fois, Owen Farrell a pris la défense de Jones sur ce manque de résultats positfs, et a rappelé que cette sérié négative "ne se produit pas à cause d'une personne, c'est tout le monde", avant d'ajouter : "Je ne pense pas que cela vienne des joueurs. Il y a évidemment des choses que nous voulons tous améliorer en fonction des résultats, mais en tant que joueurs, vous vous regardez et vous voyez ce que vous pouvez faire."

À la question de savoir s'il avait parlé à Jones depuis que l'Australien a été relevé de ses fonctions, le demi d'ouverture des Saracens, âgé de 31 ans, a répondu : "Nous avons échangé quelques messages et j'espère que je vais le voir".

L'Angleterre est désormais sans entraîneur principal neuf mois avant la Coupe du monde 2023, alors que sa campagne des Six Nations débute contre l'Écosse à Twickenham le 4 février.