Other Agency

Après un essai fantasque en Super Rugby, World Rugby fait un point sur les règles mises en place

Après un essai fantasque en Super Rugby, World Rugby fait un point sur les règles mises en place
Par Rugbyrama

Le 02/03/2022 à 08:42Mis à jour Le 02/03/2022 à 11:31

INTERNATIONAL - Lors de la première journée de Super Rugby, le match entre les Chiefs et les Highlanders avait été marqué par un essai exceptionnel. Le numéro huit des Chiefs, Pita Gus Sowakula a tout simplement "sauté" Aaron Smith pour éviter le plaquage et aller marquer. Un essai accordé... mais qui aurait dû être refusé selon World Rugby.

Une petite précision ne fait jamais de mal ! Et un essai aussi fantasque que surprenant a poussé World Rugby à réagir et à refaire un point sur les règles mises en place. Le numéro huit des Chiefs, Pita Gus Sowakula a surpris son monde en réalisant un geste auquel beaucoup n’auraient pas pensé. En sortie de mêlée et à cinq mètres de la ligne, il a sauté par-dessus Aaron Smith le dernier défenseur. Tout simplement, voici l’essai en vidéo d’ailleurs.

Sauf que, selon les règles de World Rugby, ce geste, aussi beau soit-il, est interdit. Voilà ce qui est dit : "Sauter pour éviter un plaqueur potentiel est du jeu dangereux, tout comme le fait pour un porteur du ballon de sauter dans un plaquage. Même s'il n’y a pas de contact, nous pensons que cette action est clairement en violation de la Règle 9.11, et va à l’encontre de l’accent mis par les autorités du rugby sur la santé des joueurs. Dans ce cas précis, la sanction aurait dû être une pénalité contre le sauteur." C’est clair et précis. L’essai aurait donc dû être refusé mais surtout le numéro huit des Chiefs aurait également dû être sanctionné pour ce geste.

À ne pas confondre avec des actions ressemblantes mais au final différentes en terme de règles

À la suite de cette annonce, nombreux sont ceux qui ont fait le lien avec d’anciennes réalisations qui ressemblent, de près ou de loin, à l'essai de Sowakula. En première ligne, un essai de Jonny May face à l’Italie dans le Tournoi des 6 Nations. Dans ce cas-là, l’ailier anglais saute également avant de marquer mais il y a une petite subtilité que précise World Rugby. Il n’est pas totalement interdit de sauter mais ce qui est répréhensible, ce sont les sauts qui permettent d’éviter un défenseur et de s’échapper.

Sur l’action qui le concerne, May saute mais marque sans reprendre un appui au sol. Le numéro huit des Chiefs, lui évite Smith d’un saut, puis continue sa course pour finir dans l’en-but. Là est toute la différence. Une subtilité qui vaut son importance. "En principe, dans une situation où un essai est marqué, si l’action est considérée comme un plongeon vers l’avant pour marquer un essai, elle devrait être autorisée." C’est subtil mais très important dans ces situations.

Contenus sponsorisés