Icon Sport

Appelé plusieurs fois par l'Australie, le Toulonnais Paia'aua veut jouer pour les Samoa

Appelé plusieurs fois par l'Australie, le Toulonnais Paia'aua veut jouer pour les Samoa
Par Rugbyrama

Le 27/05/2022 à 11:59Mis à jour Le 27/05/2022 à 12:02

INTERNATIONAL - Dans un entretien accordé à Var-Matin, le Toulonnais Duncan Paia'aua a évoqué sa situation en équipe nationale, lui qui a été appelé à plusieurs reprises avec les Wallabies, sans jamais honorer de cape. Il déclare ainsi être en contact avec la sélection des Samoa, avec laquelle il souhaiterait participer à la Coupe du monde 2023.

Après avoir participé à plusieurs rassemblements des Wallabies, Duncan Paia'aua pourrait jouer avec les Samoa. En effet, le trois-quarts polyvalent souhaite ardemment participer à la prochaine Coupe du monde. Ayant fait le choix de prolonger à Toulon plutôt que de rentrer en Australie, il voit ses chances de sélection avec l'Australie se réduire peu à peu, après avoir vu son nom apparaître dans les deux dernières listes concoctées par Dave Rennie. "Il m’a en effet expliqué que rentrer en Australie me donnerait davantage des chances d’être sélectionné avec l’équipe", révèle le Toulonnais de 27 ans, dans un entretien accordé à Var-Matin.

Il explique également avoir été frustré après avoir conclu les deux derniers rassemblements sans sélection au compteur : "J’avais les boules, mais je ne voulais pas le faire ressentir à l’équipe. Dave m’a expliqué que c’était compliqué pour lui de sélectionner un joueur sans sélection qui n’évolue pas en Australie. Je pense qu’il y avait une forme de pression de la part de la Fédération... Je n’aurais joué qu’en cas de blessure. Pourtant, il m’a dit que j’avais les qualités pour jouer au niveau international..."

"Mon papa m’a toujours demandé de jouer pour les Samoa. Mes parents seraient fiers, et je pense que mon père pleurera si un jour il me voit défendre le maillot de la sélection."

Homme fort de la ligne de trois-quarts du RCT, Paia'aua ne se voit pourtant pas quitter le Var afin d'améliorer ses chances de disputer le Mondial en France avec les Wallabies. Toutefois, il aurait plus de chances d'y participer avec les couleurs du pays d'origine de sa famille : les Samoa. L'ancien des Reds déclare ainsi avoir "eu des contacts à plusieurs reprises avec le sélectionneur samoan". Et d'ajouter : "Mon papa m’a toujours demandé de jouer pour les Samoa. Mes parents seraient fiers, et je pense que mon père pleurera si un jour il me voit défendre le maillot de la sélection... C’est une décision facile pour moi."

Contenus sponsorisés