Icon Sport

Clash Etzebeth - Botha : un appel et tout rentre dans l'ordre

Clash Etzebeth - Botha : un appel et tout rentre dans l'ordre
Par Rugbyrama

Le 12/05/2022 à 14:51Mis à jour Le 12/05/2022 à 15:33

INTERNATIONAL - L'heure est à la réconciliation entre les deux deuxième ligne sud-africains Eben Etzebeth et Bakkies Botha. Ce dernier avait critiqué son ancien coéquipier springbok dans les pages du Midol. Le champion du monde 2019 lui avait répondu via Twitter. La querelle est maintenant terminée, les deux hommes s'étant appelé en début de semaine afin de mettre leurs différends de côté.

"Eben Etzebeth ? Incroyable combattant, meilleur deuxième ligne du monde, meilleur Springbok de la dernière tournée d’automne et homme du match face à l’Angleterre… Mais je regrette qu’il montre uniquement son meilleur visage avec les Springboks. À Toulon, il est toujours un peu blessé, commotionné et au final, ne joue jamais… Visiblement, il n’était pas fait pour la France et aujourd’hui, il va tourner le dos aux problèmes traversés par le club pour revenir en Afrique du Sud. C’est décevant. J’adore Eben (Etzebeth), je le répète. Mais tu ne peux pas dire en arrivant à Toulon "Je veux être champion de France !" et partir quelque temps plus tard sans avoir marqué le club d’une façon ou d’une autre… Sa première saison n’était pas mal mais ce n’est pas suffisant. Quand on recrute un joueur de classe mondiale, c’est pour qu’il fasse une différence."

Ce dernier n'avait pas tardé à réagir sur les réseaux sociaux et avait répondu sèchement à son partenaire springbok via un poste Twitter.

Le champion du monde 2019 n'a vraiment pas apprécié le geste de son compatriote, et l'a fait récemment savoir durant une interview livré au site d'actualité RugbyPass : "Il y aura toujours des gens qui ne vous aiment pas ou qui n'aiment pas votre façon de jouer. Ça signifie davantage quand c'est quelqu'un que vous connaissez ou quelqu'un avec qui vous avez joué avec les Springboks dit quelque chose sur vous. En tant que joueurs, nous avons déjà beaucoup de problèmes avec les fans, alors quand l'un des vôtres vous donne de la m****. J'étais un peu en colère, surpris et déçu par les commentaires."

Coupe du monde 2019 - Eben Etzebeth (Afrique du Sud)

Coupe du monde 2019 - Eben Etzebeth (Afrique du Sud)Icon Sport

Depuis les deux joueurs ce sont réconciliés et ont laissé de côté leur différent : "Bakkies m'a appelé, et nous avons parlé et il a dit que l'article avait été un peu sorti de son contexte. J'ai aussi lu cet article. Nous avons parlé après cela et tout est trié. Pas de rancune après ça. Quand nous nous reverrons en Afrique du Sud, nous irons prendre une bière ensemble."

Au sujet du tweet, ce dernier faisait en fait référence au "code d'honneur" des joueurs sud-africains. "C'est juste un code d'honneur. Le jour où vous faites vos débuts avec les Springboks, vous obtenez évidemment votre blazer et il y a une belle célébration pour vos débuts. Il s'agit de respecter le maillot et les gars en maillot. Quand je prendrai ma retraite un jour, je ne parlerai plus des autres Boks, c'est pourquoi j'ai été pris au dépourvu par les commentaires", conclut le géant de 2,03m, âgé de 30 ans.

Contenus sponsorisés