• Doddie Weir of Scotland during a training session at Murrayfield in Edinburgh, Scotland.
    Doddie Weir of Scotland during a training session at Murrayfield in Edinburgh, Scotland.
  • Test match - Jamie Ritchie a échangé quelques mots avec Doddie Weir avant le test entre l'Ecosse et la Nouvelle-Zélande
    Test match - Jamie Ritchie a échangé quelques mots avec Doddie Weir avant le test entre l'Ecosse et la Nouvelle-Zélande

L'ancien international écossais Doddie Weir est décédé

Par Rugbyrama
Le | Mis à jour

CARNET NOIR - Doddie Weir est mort ce samedi à l'âge de 52 ans. Deuxième ligne de l'Ecosse pendant les années 1990, il aura participé à trois Coupes du monde. Très souvent présent à Murrayfield après sa retraite, il aura permis de faire connaître la maladie neurodégénérative dont il était atteint, la sclérose latérale amyotrophique.

La fédération écossaise a annoncé ce samedi le décès de Doddie Weir, à l'âge de 52 ans. Cet ancien deuxième ligne du XV du Chardon avait pris part à trois Coupes du monde (1991, 1995, 1999). Il était une figure de la sélection écossaise avec laquelle il a cumulé 61 sélections. Sa femme Kathy, dans le communiqué publié par la fédération, le décrit comme "une force de la nature et une source d'inspiration". "Son inépuisable énergie et son entrain, sa force de caractère l'ont porté dans le rugby puis dans sa carrière d'homme d'affaires et lui ont permis de lutter pendant des années contre la maladie."

pic.twitter.com/eDhIF9PrmB

— Scottish Rugby (@Scotlandteam) November 26, 2022

Après sa carrière, il sera resté une figure du stade de Murrayfield à Edimbourg. La raison à cela était sa participation régulière aux coups d'envoi des rencontres de l'Écosse. Le 20 juin 2017, en marge de la journée mondiale de lutte contre les maladies neuromotrices, il avait rendu public la maladie neurodégénérative dont il était atteint : la sclérose latérale amyotrophique, décelée un an plus tôt. "Ces derniers mois, un grand nombre d'amis et de proches de ma famille se sont inquiétés de mon état de santé, avait-il écrit. J'ai donc décidé de confirmer que j'étais atteint d'une maladie neuromotrice incurable." Son état s'est dégradé rapidement après, puisqu'il était contraint de se déplacer en fauteuil roulant quelques mois plus tard.

Test match - Jamie Ritchie a échangé quelques mots avec Doddie Weir avant le test entre l'Ecosse et la Nouvelle-Zélande
Test match - Jamie Ritchie a échangé quelques mots avec Doddie Weir avant le test entre l'Ecosse et la Nouvelle-Zélande

Cet automne, il était présent pour donner le coup d'envoi du test match entre l'Écosse et la Nouvelle-Zélande le 13 novembre dernier. Il avait oeuvré pour sensibiliser à sa maladie peu connue. Aussi, il était à l'origine d'une fondation "My Name'5 Doddie" pour collecter des fonds destinés à la recherche. Interviewé par le Guardian en juin dernier, il révélait que sa condition était difficile : "C'est bien plus difficile maintenant. Je suis devenu bien plus lent. Je suis complètement dépendant de l'implication de mes proches."