World Rugby

Ntamack nommé révélation de l'année

Ntamack nommé révélation de l'année
Par Rugbyrama

Le 03/11/2019 à 12:56Mis à jour Le 03/11/2019 à 16:11

WORLD RUGBY AWARDS - En lice pour cette première distinction individuelle de la soirée des récompenses qui se tient actuellement à Tokyo, le jeune ouvreur toulousain Romain Ntamack (20 ans) a été nommé révélation mondiale de l'année. Il était en compétition avec l'ailier anglais Joe Cokanasiga et le demi de mêlée sud-africain Herschel Jantjies.

Il est la révélation de l'année 2019 World Rugby Awards. A 20 ans, Romain Ntamack remporte ce titre individuel et devance l'ailier anglais Joe Cokanasinga et le demi de mêlée sud-africain Herschel Jantjies, autres nominés. Le jury de cette distinction est composé de Felipe Contepomi (Argentine), Fiao'o Faamausili (Nouvelle-Zélande), Bryan Habana (Afrique du Sud) et Jamie Heaslip (IRE). Le joueur toulousain succède donc à Aphiwe Dyantyi nommé l'année dernière, Rieko Ioane (2017), Maro Itoje (2016) et Nehe Milner-Skudder lors de la Coupe du Monde 2015.

Montée en puissance au Tournoi

Ses premiers pas sous la tunique tricolore, Romain Ntamack les a fait en tant que titulaire contre le pays de Galles au Tournoi des Six Nations. Il est aligné au centre pour ce premier match où les Bleus s'inclinent 24-17. Camille Lopez lui est préféré lors du deuxième match contre l'Angleterre, il rentre à l'heure de jeu alors que le score est déjà scellé (44-8). Pour les trois matchs suivants, il est titularisé à l'ouverture. Contre l'Ecosse d'abord où il marque le premier essai de la rencontre puis en Irlande et en Italie. Un Tournoi des Six Nations où le jeune joueur s'impose à l'ouverture, un poste qu'il convoitera toute l'année avec le XV national.

Sous pression au Japon

Au Japon, le staff français privilégie son profil à celui de Camille Lopez. C'est lui qui est aligné contre l'Argentine lors du match crucial, considéré comme un "huitième de finale". Si sa performance est globalement bonne, son manqué sur la "balle de match" à la 77ème minute aurait pu coûter cher aux Bleus si Boffelli ne manque pas la sienne quelques minutes plus tard. Contre les USA, il ne joue que 6 petites minutes mais réalise ensuite un 100% au pied lors de la victoire face aux Tonga en inscrivant treize points.

C'est lors du quart de finale contre le pays de Galles que Romain Ntamack tremble face aux poteaux Auteur d'une partie maitrisé dans l'animation, il laisse cinq points en route en heurtant le poteau par deux fois en première période. Il sortira ensuite, touché à la cuisse, pour être remplacé par Camille Lopez.

Coupe du monde 2019 - Romain Ntamack (France) contre l'Argentine

Coupe du monde 2019 - Romain Ntamack (France) contre l'ArgentineIcon Sport

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0