Eurosport

Jones et la tournée des Lions 2009 en Afrique du Sud : son épaule s'en souvient encore...

Jones et la tournée des Lions 2009 en Afrique du Sud : son épaule s'en souvient encore...
Par Quentin Put via Midi Olympique

Le 07/06/2021 à 09:18Mis à jour

LIONS 2021 - Le pilier emblématique Adam Jones est aujourd'hui consultant de la mêlée des Harlequins. Il est revenu dans la presse galloise sur la tournée des Lions en Afrique du Sud de 2009, d'une brutalité rare, selon lui. La légende du rugby gallois avait d'ailleurs dû quitter les siens dès le deuxième test, suite à un déblayage limite de Bakkies Botha...

Ce qui l'a marqué, c'est évidemment la puissance des Sud-Africains, qui fait leur renommée de génération en génération. "En termes de physique, c'est là haut. Ils sont sur un niveau différent de la Nouvelle-Zélande [...]Tu as Botha, Schalk Burger, Bismarck du Plessis... Tous ces types qui sont prêts à t'arracher le visage."

" C'est un exemple parfait des petites pauses que je prenais sur le côté des rucks"

En l'occurrence ce n'est pas le visage d'Adam Jones qui a payé le tribut d'une telle confrontation. Alors que le pilier droit était rentré en jeu lors du premier test (remporté par les Boks 26-21), Sir Ian McGeechan décide de le titulariser lors du deuxième. S'il prend le dessus en mêlée sur Tendai Mtawarira, surnommé The Beast, il est violemment chargé dans un ruck par Bakkies Botha qui n'est pas sanctionné tout de suite mais écopera d'une suspension de deux semaines. Remplacé, Jones a l'épaule luxée et sa tournée est terminée.

L'ancien joueur des Ospreys avoue avoir regardé ce match pour la première fois lors du premier confinement. "J'ai d'abord eu la chair de poule quand on récupère la pénalité en mêlée. Puis peut-être que j'aurais dû être plus vif dans ce ruck que je n'ai pas nettoyé. C'est un exemple parfait des petites pauses que je prenais sur le côté des rucks sans embêter personne." Adam Jones poursuit : "Jonathan Humphreys (talonneur gallois capé chez les Lions qui le côtoyait chez les Ospreys, N.D.L.R.) m'a dit que c'était la meilleure chose qui pouvait m'arriver car tout le monde ne se souviendrait que de la mêlée. Ce n'est pas ce que je pensais à l'époque !"

Contenus sponsorisés