Icon Sport

World Rugby fait évoluer le protocole des retours de commotion

World Rugby fait évoluer le protocole des retours de commotion

Le 21/06/2022 à 14:27Mis à jour Le 21/06/2022 à 16:29

INTERNATIONAL – Il sera désormais plus long pour un joueur victime d'une commotion cérébrale de revenir à la compétition. L'instance régissant le rugby mondial World Rugby a annoncé une évolution du protocole de retour au jeu.

Le protocole permettant aux joueurs "commotionnés" de revenir à la compétition va changer. World Rugby a communiqué dans ce sens ce mardi, suite aux résultats du groupe de travail indépendant. Si un joueur doit quitter le terrain lors d'un match ou d'un entraînement parce qu'il a des symptômes de commotion cérébrale, celui-ci devra en général "s'absenter pendant un minimum de douze jours", ce qui écarte l'idée d'un retour lors du match suivant.

"World Rugby se souciera toujours du bien-être des joueurs. Encore une fois, nous transformons des discours en action", déclare Alan Gilpin, directeur général de l'instance. En clair, aucun joueur ne pourra revenir avant sept jours si la commotion est confirmée. Et encore que le retour à la compétition avant douze jours restera rare. Cela concernera les joueurs sans antécédent, qui devront répondre favorablement à des tests complémentaires.

World Rugby - Le nouveau protocole de retour à la compétition pour les joueurs commotionnés

World Rugby - Le nouveau protocole de retour à la compétition pour les joueurs commotionnésOther Agency

Contenus sponsorisés