Eurosport

International - World Rugby approuve une compétition aux règles innovantes en Asie-Pacifique

World Rugby approuve une compétition aux règles innovantes en Asie-Pacifique
Par AFP

Le 16/11/2018 à 14:35Mis à jour Le 16/11/2018 à 14:36

INTERNATIONAL - Une nouvelle compétition de "rugby rapide", avec des matches de 70 minutes et des règles expérimentales pour favoriser le spectacle, devrait être lancée en 2019 dans la zone Asie-Pacifique après avoir reçu l'approbation de World Rugby jeudi.

Global Rapid Rugby a émergé dans le cerveau du magnat minier australien Andrew "Twiggy" Forrest pour relancer la Western Force après l'éviction l'an dernier de cette franchise basée à Perth (sud-ouest de l'Australie) du Super Rugby, le championnat des provinces de l'hémisphère Sud. La nouvelle compétition veut ainsi se fonder sur un autre évènement déjà lancé cette année par le milliardaire, et dénommé World Series Rugby. Ce mini-championnat s'est déroulé cette année à Perth avec trois équipes d'Australie et cinq de la zone Asie-Pacifique, attirant un nombre honorable de spectateurs dans les tribunes.

L'instance régulatrice du rugby mondial, World Rugby, a donné son approbation conditionnelle au nouveau concept, lors d'une réunion à Dublin jeudi. Le nouveau format comprendra un essai à neuf points si le mouvement de l'équipe qui marque commence dans ses propres 22 mètres, des délais raccourcis pour les coups d'envoi et les pénalités, dix remplacements, ainsi qu'un recul de cinq mètres supplémentaires des défenseurs sur mêlée. Ce championnat doit débuter fin février 2019, en concurrence directe avec le Super Rugby dont la saison commence le même mois. Selon Andrew Forrest, 20 joueurs de renom seront recrutés et répartis parmi huit équipes.

Elles disputeront 14 journées durant la saison régulière puis des phases finales pour un total de 60 matches. "Quand j'évoque le fait que nous ciblons les meilleurs joueurs disponibles, je veux bien dire les meilleurs," a déclaré le milliardaire lorsqu'il lui a été demandé si la signature de joueurs du calibre de l'ancien All Black Dan Carter par exemple était possible. Les équipes proviendront de Malaisie, Singapour, Hong-Kong, Fidji, Samoa, et du Japon en complément de la Western Force et d'une équipe soutenue par un consortium privé, venant d'un pays qui n'a pas encore été annoncé.

Le projet d'expansion pour 2021 et au-delà inclut la Chine, l'Inde, les Émirats Arabes Unis, le Sri Lanka et la Corée du Sud, avec pour but de développer le rugby dans ces pays où il est aujourd'hui quasi-inexistant. "Je voudrais remercier tous ceux qui ont été assez audacieux et courageux pour soutenir cette toute nouvelle compétition," a déclaré Forrest. "Comme tous les sports, le rugby a besoin d'évoluer. Le public des sports modernes a l'embarras du choix et demande de l'action rapide et facilement regardable," a-t-il ajouté.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés