Icon Sport

Stade plein pour la Bledisloe Cup

Stade plein pour la Bledisloe Cup
Par Arnaud Beurdeley via Midi Olympique

Le 05/10/2020 à 16:54Mis à jour Le 07/10/2020 à 08:43

INTERNATIONAL - Alors que les jauges de spectateurs dans les stades ne cessent de baisser en France, le gouvernement néo-zélandais a annoncé lundi la levée des restrictions ordonnées à Auckland pour contrer la seconde vague de la pandémie de coronavirus. Le prochain test-match entre les All Blacks et l'Australie pourra donc se jouer dans un stade comble.

En plein marasme, voilà une bonne nouvelle pour le rugby du Sud. La Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern vient d’annoncer la levée des restrictions ordonnées à Auckland pour contrer la seconde vague de la pandémie de coronavirus. Aucun nouveau cas n'ayant été confirmé dans la grande ville de l'Île du Nord depuis 12 jours, Jacinda Ardern a affirmé que l'épidémie était désormais sous contrôle. Elle a ajouté qu'à compter de mercredi soir, Auckland serait ramené au niveau 1 de l'alerte sanitaire.

Conséquence : il n'y a plus aucune restriction en matière de rassemblement public. Une excellente nouvelle pour la fédération néo-zélandaise de rugby. Aussi, le deuxième test-match entre la Nouvelle-Zélande et l'Australie, comptant pour la Bledisloe Cup pourra se dérouler le 18 octobre à l'Eden Park d'Auckland devant un stade qui sera probablement comble. "C'est une nouvelle positive", s'est félicitée dans un communiqué la fédération néo-zélandaise (New Zealand Rugby). Le premier test-match entre les All Blacks et l'Australie se déroulera dimanche à Wellington.

Avec AFP

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés