Icon Sport

Davies écarté de la sélection galloise ? Une victoire trop arrosée selon lui

Davies écarté de la sélection galloise ? Une victoire trop arrosée selon lui

Le 11/09/2020 à 18:24Mis à jour Le 11/09/2020 à 18:26

INTERNATIONAL - Dans un podcast accordé à la BBC, Sam Davies révèle un grand regret : une victoire contre les Samoa trop arrosée qui l'a privé de deux ans de sélection au pays de Galles.

Nous sommes le 23 juin 2017 aux Samoa. Le pays de Galles vient de battre de valeureux Samoans grâce notamment à trois pénalités de Sam Davies, aligné à l'ouverture. Mais ce n'est pas à cause de sa prestation que celui-ci sera puni. "J'ai été un peu ivre à la fin du voyage et je n'ai plus été sélectionné dans le groupe gallois jusqu'à l'année dernière avec les nouveaux coachs", commente-t-il. La célébration fut bien festive et l'ouvreur ne s'en cache pas : "J'ai beaucoup trop bu de vodka avec Scott Baldwin et Aaron Shingler, qui pouvaient sûrement boire plus que moi..."

" En allant à l'aéroport j'étais un peu éteint, les autres ont dû me porter"

Le contexte autour de ce test-match dans le Pacifique explique peut-être pourquoi les Gallois avaient besoin de décompresser. Dans la semaine qui a précédé la rencontre, une grande partie du groupe est touchée par une intoxication alimentaire. Certains joueurs sont quand même alignés sur la feuille de match. Sam Davies lui-même se souvient avoir été malade "juste avant le match dans les vestiaires".

Mais après le coup de sifflet final, l'ambiance est tout autre. Suite à l'annonce du retard de plusieurs heures de l'avion du retour, "nous étions assis dans ce bel hôtel et certains gars ont décidé d'aller boire des verres. C'était le dernier match d'une très longue saison, ma première complète avec le pays de Galles que j'ai beaucoup appréciée. Donc j'ai décidé de me lâcher un peu [...] En allant à l'aéroport j'étais un peu éteint, les autres ont dû me porter." Une fois à l'aéroport, le vol est annulé, il faut faire demi-tour. "J'ai dû me faire porter sur le retour aussi. Je n'ai pas vraiment donné une bonne impression lors de ce voyage..." Absents car en tournée avec les Lions britanniques et irlandais, Warren Gatland et Rob Howley, sélectionneurs gallois, ont eu la nouvelle par leur remplaçants Robin McBryde et Shaun Edwards.

Conséquence de cette sortie trop arrosée : deux ans à l'écart de la sélection. "Cela a beaucoup affecté ma carrière à l'époque", reconnaît l'intéressé, 23 ans à l'époque des faits. Mais le changement d'entraîneur et l'arrivée à la tête du XV du Poireau de Wayne Pivac a permis de donner une deuxième chance au joueur des Dragons. Il a effectué son retour international le 30 novembre 2019, pour un match face aux Barbarians, le premier dirigé par Wayne Pivac. Et ce retour a beaucoup joué dans sa décision de rester chez les Dragons fin août.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés