Other Agency

Major League : une 3ème édition en mode conférence avec des stars et des ambitions

Major League : une 3ème édition en mode conférence avec des stars et des ambitions
Par Rugbyrama

Le 07/02/2020 à 18:13

INTERNATIONAL - Pour cette 3e édition de la Major League Rugby, 2 conférences de 6 équipes vont se disputer le titre de la meilleure franchise américaine. Cette année, la compétition a encore attirée des stars venues d'Europe et de l'hémisphère Sud comme Mathieu Bastareaux, Digby Ioane and co. Demain, 8 février, le rugby américain va se lever pour voir jouer ce championnat.

Les nouveautés : La première du système de conférences

Pour cette troisième année de la Major League Rugby, le championnat professionnel de rugby américain change de vision et intègre le système de conférence. Deux conférences, Est et Ouest, 6 équipes dans chacune d'elles, vont se confronter pendant 17 journées de phase régulière avant de démarrer les playoffs. La compétition démarre le 8 février et la finale se jouera le 16 juin après une semaine entière de phase finale. Encore une nouveauté pour cette 3ème édition avec des demi-finales de conférence, une finale de conférence puis une grande finale pour définir la meilleure franchise des États-Unis.

Lors de la première édition en 2018, la Major League Rugby voyait s'affronter seulement 7 équipes et deux années plus tard, elles sont 12. Avec 3 nouvelles équipes cette saison, Olg Glory DC (Washington), Rugby ATL (Atlanta) et New Eagles Free Jacks (Boston). Et 2 nouvelles franchises ont d'ores et déjà annoncé leur participation pour 2021, Los Angeles et Dallas.

Le contexte : Les Seawolves déjà hors classement

Après deux saison de championnat américain, le constat est flagrant puisqu'une équipe a réalisé le doublé. Seattle Seawolves a remporté les deux premières éditions de la Major League Rugby, la première année contre Colorado Raptors et la saison passée contre San Diego Legion. Quelques équipes se détachent des autres après les résultats des premières saison, Seattle, San Diego ou encore Toronto et New York.

Les nouveaux visages : Des stars mondiales en MLR

Le Championnat professionnels américain attirent de plus en plus les stars mondiales du ballon ovale. Ben Foden joue pour New York depuis la saison dernière mais cette saison une véritable cargaison débarque outre Atlantique. Mathieu Bastareaud et Drew Mitchell vont rejoindre l'arrière anglais pour cette 3ème édition. Le centre surpuissant français ne jouera qu'une seule saison pour New York avant de revenir à Lyon. San Diego accueille un double champion du monde néo-zélandais en la personne de Ma'a Nonu. L'ancien centre de Toulon va en profiter pour affronter son ancien partenaire de club, Mathieu Bastareaud. Steffon Armitage, lui aussi ancien toulonnais, renforcera également l'effectif des "Legion". Champion du monde en titre avec les Springboks, Tendai Mtawarira rejoint la nouvelle franchise de Whashington. Alors qu'près un passage au Japon, l'ancien ailier du Stade Français, Digby Ioane, va jouer pour la franchise de Colorado. Il y rejoint le fantasque néo-zélandais, René Ranger, arrivée lui aussi à l'intersaison. Alors que Juan Manuel Leguizamon a officialisé son arrivée à Seattle avec la franchise doublement étoilée.

Adam Ashley-Cooper semble lui aussi partir vers les États-Unis. Pas encore officialisé mais proche d'un accord, l'ancien ailier de l'UBB pourrait s'engager avec Austin.

Mais la saison 2021 pourrait elle aussi voir débarquer de nombreuses stars, un ancien capitaine de l'Angleterre serait d'ores et déjà en approche. Chris Robshaw a quitté les Harlequins pour partir outre Atlantique en Major League Rugby.

Les ambitions : Seattle, pour le triplé ?

La Major League Rugby a un projet très ambitieux d'autant plus avec le recrutement à l'intersaison. De nombeuses stars du rugby se tournent vers ce championnat pour découvrir de nouveaux horizons. L'idée de la ligue américaine de rugby est d'accueillir une Coupe du monde, avec 2027 ou 2031 en ligne de mire.

La franchise de Seattle Seawolves va démarrer cette saison en tant que favoris et l'ambition de faire le triplé. Jamais deux sans trois pour les Seawolves mais cette troisième édition sera ouverte avec des nouvelles franchises et des joueurs qui viennent renforcer des franchises déjà bien en place. Dans la conférence à l'Ouest, San Diego Legion fait également office de favoris pour les demi-finales. Alors qu'à l'Est, c'es New York et Toronto qui semblent tenir la corde.

Par Bastien Rodrigues

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés