Icon Sport

International - Le top 5 des sudistes émigrés au Japon

Le top 5 des sudistes émigrés au Japon
Par Midi Olympique

Le 15/01/2019 à 09:32Mis à jour Le 15/01/2019 à 09:39

INTERNATIONAL - Kieran Read et Ryan Crotty ne joueront pas en France ni en Europe après la Coupe du Monde. Ils prendront la direction du Japon : Toyota Verblitz pour le premier et Kubota Spears pour le second. On l'oublie parfois, mais le Japon a acueilli beaucoup de vedettes sudistes, même si leur destin nous échappe dans ce championnat fortuné mais peu médiatisé dans nos contrées.

1 Dan Carter - Kobelko Steelers

Il a passé presque trois ans au Racing, puis il a mis le cap sur Kobe, le grand port du sud du Japon. Il lui a suffi de sept matchs pour être champion, 55-3 en finale (décembre 2018) avec une pénalité et une transformation de sa part. La super star du rugby ne fait pas les voyages à vide.

Dan Carter (All Blacks) Coupe du Monde de Rugby 2015

Dan Carter (All Blacks) Coupe du Monde de Rugby 2015Icon Sport

2 Adam Ashley-Cooper - Kobelko Steelers

L’homme aux cent dix-sept sélections avec les Wallabies n’a pas fait de miracles à Bordeaux. Il a préféré lui aussi prendre la direction de Kobe, avec la même réussite que Dan Carter, un titre de champion, mais après treize matchs sur deux saisons.

Adam Ashley Cooper (Australie)

Adam Ashley Cooper (Australie)Icon Sport

3 Matt Giteau - Suntory Sungoliaths

La perle de Toulon et des Wallabies a quitté la France en 2017. Il a signé chez les Suntory Sungoliaths à Fushu, banlieue de Tokyo. Une équipe parrainée par une société de boissons. Il devient champion dans la foulée, en janvier 2018, 12 à 8 en finale contre les Wild Knights.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0