Icon Sport

La tournée des Lions britanniques reportée voire annulée ?

La tournée des Lions britanniques reportée voire annulée ?
Par Ludovic Favre via Midi Olympique

Le 04/05/2020 à 18:47Mis à jour Le 04/05/2020 à 18:48

INTERNATIONAL - Prévue à l’été 2021, la tournée des Lions en Afrique du Sud doit se dérouler en juillet-août. Outre le problème de la concomitance avec les JO, les incertitudes liées à la crise du covid-19 font poser une menace sur cet événement.

De nombreux bruits de couloir font état en Angleterre d’une grave menace qui pèse sur le maintien de la tournée des Lions britanniques et irlandais, en Afrique du Sud, en 2021 (huit matchs sont programmés). Il se murmure même que cette dernière pourrait carrément être annulée.

En effet, même si cet événement, qui n’arrive que tous les quatre ans, est une affaire rentable (35 millions d’euros de bénéfice estimé), elle l’est avant tout pour le pays hôte qui conserve la majorité des revenus issus des droits télé et de la billetterie). Les retombées pour chaque Fédération (Angleterre, Galles, Ecosse et Irlande) seraient de l’ordre de seulement 2 millions d’euros chacune. Trop peu comparé aux revenus lucratifs générés par des rencontres à domicile du Tournoi ou de tournée (entre 4,5 et 9 millions d’euros par matchs). De fait, au vu des menaces de faillite qui pèsent en particulier sur la Fédération galloise (on parle de dizaines de clubs menacés de disparition), à peine moins pour ses homologues écossais et irlandais, le choix risque d’être vite vu.

Par ailleurs se pose la question de l'embouteillage du calendrier international à cause de la suspension du Tournoi 2020 mais aussi de l’avenir incertain de la tournée d’automne et du Tournoi 2021. Sans oublier les jeux Olympiques, reportés d’un an en raison de la pandémie, et qui se dérouleront finalement à l’été 2021, à la même période que les trois tests contre les Springboks.

Si le Tournoi 2020 et les tournées étaient annulés, les experts outre-Manche estiment le déficit à 80 millions de livre sterling (91 millions d’euros). Avec une telle ardoise, programmer des tests à domicile en 2021 deviendrait la priorité absolue et entraînerait le report de ladite tournée. Une perspective à laquelle se résout à contrecœur Phil Bennett, ancien capitaine des Lions : « Évoluer pour les Lions est le summum de tout joueur de rugby et ce serait navrant si les joueurs actuels n’avaient pas cette opportunité l’année prochaine. Mais rien ne sert de s’entêter si c’est pour voir le pays de Galles, l'Écosse et l'Irlande faire faillite. Et alors, ce sera la base qui en paiera les conséquences. Nous parlons là de la survie de notre sport. »

Mais comme rien n’est simple, un report d’un an entraînerait aussi son lot de complications : tout d’abord, il y a le cas Warren Gatland. L’entraîneur principal, nommé pour cette tournée des Lions, n’a qu’une année sabbatique devant lui, avant de rejoindre les Chiefs (Super Rugby). Ensuite, la question des 35000 supporters qui ont prévus de se rendre en Afrique du Sud et dont la plupart ont déjà leurs billets. «De tous les maillots que je portais sur un terrain de rugby, les Lions étaient celui qui comptait le plus pour moi », renchérit Tim Simpson, l’arrière de la tournée victorieuse des Lions en Afrique du Sud en 1997. « Mais la priorité sera la santé des joueurs mais également celles des fans voyageant à travers l'Afrique du Sud. » Car nul ne sait quand les déplacements aériens recouvriront un semblant de normalité, ce qui fait craindre à Simpson une annulation pure et simple de la tournée des Lions.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés