Icon Sport

Jouer en élite accroît les chances d'aggraver ses fonctions cognitives passé un certain âge

Jouer en élite accroît les chances d'aggraver ses fonctions cognitives passé un certain âge
Par Rugbyrama

Le 22/10/2021 à 10:37Mis à jour Le 22/10/2021 à 10:39

INTERNATIONAL - Une étude menée en Angleterre sur 150 anciens joueurs d'élite montre des liens entre les chocs à la tête et l'apparition de symptomes lourds de type Alzheimer chez les personnes de plus de 75 ans.

Les chercheurs n'ont pas relevé de corrélation entre commotion et/ou longueur de carrière, et fonction cognitive au-dessus de 50 ans. Mais chez les 75 ans et plus, l'étude suggère un lien entre la répétition des chocs à la tête et l'augmentation du risque de maladies telles que celle d'Alzheimer.

Contenus sponsorisés