Icon Sport

Foster, l'adjoint devenu grand

Foster, l'adjoint devenu grand
Par Rugbyrama

Le 11/12/2019 à 15:49Mis à jour Le 11/12/2019 à 16:31

INTERNATIONAL - Ian Foster est le nouvel "Head-coach" de la légendaire selection des All-Blacks. Adjoint pendant huit ans, il est venu le temps de prendre le flambeau. Il succède donc à Steve Hansen, patron des NZ pendant 107 matchs (dont 93 victoires et un titre de Champion du Monde). Adjoint devenu grand.

C'est un tournant dans l'histoire du rugby néo-zélandais. Nouveau nommé à la tête de la plus prestigieuse sélection mondiale, Ian Foster reprend le flambeau de Steve Hansen. Une page qui se tourne, une page de 107 matchs sur le banc des All Blacks pour un ratio de 86.9% de victoires et deux titres de Champion du monde (dont un en tant qu'assistant de Graham Henry). Steven Hansen a décidé de mettre fin à sa fonction après le mondial japonais, le comité néo-zelandais devait donc chercher un successeur digne de confiance et de qualité.

Pour cette mission, Ian Foster est le premier homme à qui ont pensé les hautes instances de la NZRU. Assistant de Steve Hansen depuis 2012, il a fait partie de belles épopées All-Blacks notamment lors de la saison 2013 où les joueurs du Pacifique étaient invaincus. Pour empiler les titres, multiplier les plus grands talents de ce monde, et offrir un jeu de qualité, les sélectionneurs se sont succédés, Ian Foster sera le prochain, avec un contrat de deux ans.

Adjoint devenu grand

L'appréhesion d'un groupe, d'une sélection et, plus important encore, d'une culture ne se fait pas en quelques mois, s'imprégner prend du temps. Dans les clubs notamment, l'adjoint est souvent transformé en principal intérimaire une fois le titulaire parti, souvent le temps de chercher quelqu'un qui prendra la place. Mais en sélection, les adjoints deviennent grands pour parfois le rester. Ian Foster était adjoint pendant huit ans avant d'obtenir le poste principal.

Le prédécesseur de Foster, Steve Hansen, était lui aussi adjoint de Graham Henry. Quand on connaît la suite de l'Histoire, l'adjoint qu'il était, n'aurait pas pu rêver mieux en tant que "manager en chef". Lui qui a raflé les titres avec sa sélection. Aussi, plus récemment en équipe de France, l'exemple de Fabien Galthie. Le Lotois était l'adjoint de Jacques Brunel avant de lui succéder suite à la Coupe du Monde 2019 pour prendre le rôle de sélectionneur. D'autres exemples contraires existent tels que celui du Gallois Rob Howley. Assistant de Warren Gatland, il est devenu sélectionneur par intérim à deux reprises (2012 et 2016) sans obtenir (ou prétendre) le haut poste.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés