Icon Sport

D’Oyonnax à Twickenham, la folle percée de Laclayat

D’Oyonnax à Twickenham, la folle percée de Laclayat
Par Nicolas Augot via Midi Olympique

Le 14/06/2022 à 16:26Mis à jour

INTERNATIONAL - Le pilier d’Oyonnax Thomas Laclayat a été sélectionné par Fabien Galthié avec les Barbarians britanniques pour affronter l’Angleterre ce dimanche à Twickenham.

Thomas Laclayat ne sort pas de nulle part. Le jeune pilier de 24 ans avait déjà fait parler de lui avant même de disputer son premier match chez les professionnels. Il avait notamment participé au Tournoi des 6 Nations des moins de 20 ans en 2017 au sein d’une équipe de France où figurait Romain Ntamack, Romain Buros, Alexandre Roumat, Pierre-Louis Barassi et Cameron Woki pour n’en citer que quelques uns. La saison suivante, le pilier d’Oyonnax grattait deux feuilles de match en Top 14 avec son club. Depuis, il a joué 89 matchs avec le club de l’Ain et il vrai que le grand public a pu découvrir ce gaucher lors du dernier match qu’il a joué. C’était lors de la demi-finale de Pro D2 perdue face à Bayonne où il a fait taire tout Jean-Dauger avec un essai après une percée de cinquante mètres en début de seconde période. Une course folle avec une feinte de passe digne d’un trois-quarts centre qui fait le tour des télévisions et des réseaux sociaux. Le genre d’exploit qui vous propulse dans la lumière, même si Fabien Galthié, le sélectionneur du XV de France ne vient pas de le découvrir comme il expliquait dans Midi Olympique en dévoilant une liste de joueurs susceptibles d’intégrer le groupe France pour la tournée au Japon : "Au niveau du pack, le pilier bayonnais Mathis Perchaud est dans les radars. On peut aussi parler de Christopher Tolofua qui est bien revenu avec Toulon, mais aussi de Sipili Falatea ou de l’Oyonnaxien Thomas Laclayat, qui a explosé au yeux de tout le monde avec sa percée de 50 mètres contre Bayonne mais qu’on suit depuis un certain temps déjà." Une annonce qui s’est donc concrétisée par une convocation avec les Barbarians britanniques pour le pilier de Pro D2 qui va faire ce dimanche un grand saut dans le concert international.

Pour Thomas Lièvremont, son ancien entraîneur chez les moins de 20 ans, cette distinction vient surtout récompenser une saison pleine : "Thomas est un vrai pilier de mêlée. Il est petit et malin. Il sait très bien se placer avec un dos fort. En revanche, il a longtemps eu un déficit dans le déplacement. Mais il était tellement fort en mêlée qu’il était difficile de se passer de lui. Mais avant, il avait tendance à se cacher quand on parlait de jeu. Cette saison, il a beaucoup plus porté le ballon et je l’ai trouvé très bon. Il a effectué en moyenne 31 mètres ballons en main. Il a aussi été performant au constet. C’est vraiment une très belle saison avec 29 matchs joués sur 32. Le voir faire cette course lors du dernier match démontre tout le travail physique qu’il a effectué pour arriver à une telle mobilité. Il n’avait pas encore toutes ces qualités la saison dernière. Je suis vraiment content pour lui de le voir autant disponible aujourd’hui dans le jeu." Fort en mêlée et maintenant mobile, Thomas Laclayat est devenu un pilier complet, fait pour le très haut niveau. À tel point que Clermont souhaitait le faire venir lors de la prochaine intersaison. Oyonnax, avec qui il est toujours sous contrat, ne semble pas vouloir laisser partir sa pépite.

Contenus sponsorisés