Icon Sport

Drogue, violences domestiques et dissimulation, Sam Burgess et les Rabbitohs dans la tourmente

Drogue, violences domestiques et dissimulation, Sam Burgess et les Rabbitohs dans la tourmente

Le 02/10/2020 à 11:09

INTERNATIONAL - L'ancien centre international anglais Sam Burgess, devenu entraîneur des South Sydney Rabbitohs, l'équipe de rugby à XIII australienne qui appartient à l'acteur Russell Crowe, vient de démissionner de son poste révèle ce vendredi The Australian Newspaper.

Selon le journal, le tout récent retraité des terrains (il a évolué à XV, notamment à Bath mais aussi à XIII, aux Bradford Bulls et a fini sa carrière de joueur aux South Sydney Rabbitohs avant d'en devenir un des entraîneurs) serait sous le coup de plusieurs enquêtes de la part de la police australienne mais aussi de la NRL elle-même sur des allégations de violence domestique concernant son ex-épouse Phoebe, de consommation de drogue mais aussi de dissimulation des incidents par son équipe. Sam Burgess est âgé de 31 ans, il a participé notamment à la Coupe du monde de 2015 avec l'Angleterre avant de rejoindre la NRL australienne.

L'avocat de Burgess à Sydney, Mark O'Brien, a fermement nié les allégations contenues dans l'article publié en Une du journal national australien. Vendredi, le plus haut responsable de la ligue de rugby en Australie, Peter V'landys, a déclaré qu'une enquête serait menée sur les plaintes contre Burgess, qui a pris sa retraite l'année dernière : "Il serait totalement inapproprié pour moi de commenter cette affaire en particulier... Mais permettez-moi de souligner que la NRL prône la tolérance zéro notamment en matière de violence contre les femmes."

Dans un communiqué, un porte-parole de la police de l'État de Nouvelle-Galles du Sud a de son côté déclaré: "Le mercredi 30 septembre, les policiers ont reçu un rapport faisant état de diverses allégations relatives à la conduite de l'homme âgé de 31 ans." Burgess et sa femme Phoebe ont divorcé depuis avril 2019 mais peu de temps après la séparation du couple en octobre de la même année, une ordonnance pour violences domestiques avait été prononcée contre Burgess après une plainte de son beau-père d'alors, Mitchell Hooke. La procédure judiciaire liée à l'ordonnance, dans laquelle Burgess fait face également à des accusations d'intimidation à l'encontre de Hooke, reprendra le mois prochain.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés