Icon Sport

Curry, Valentini, Basham... Qui sera le troisième ligne aile international de demain ?

Curry, Valentini, Basham... Qui sera le troisième ligne aile international de demain ?
Par Rugbyrama

Le 20/05/2020 à 10:41Mis à jour Le 20/05/2020 à 12:09

En cette période d’arrêt des compétitions rugbystiques en France, Rugbyrama vous propose de découvrir les jeunes joueurs susceptibles de faire le bonheur du rugby mondial de demain. Voici donc la présentation des pépites internationales de 22 ans ou moins. Aujourd’hui, focus sur les troisièmes lignes ailes.

Ben Earl (22 ans, Saracens)

Un des petits nouveaux appelés par Eddie Jones pour le Tournoi 2020. Ben Earl était sur le banc des remplaçants face à l'Écosse, l'Irlande ou encore le Pays de Galles. Une juste récompense pour un joueur qui s'était révélé lors de la saison 2018-2019 en jouant 24 matchs pour les Sarries.

Plaqueur-gratteur redoutable, Earl possède aussi une excellente fréquence d'appuis qui lui permet, malgré ses jambes courtes, de faire preuve d'une grande mobilité : ce joueur d'1,83 m pour 102 kg a d'ailleurs inscrit 7 essais en 9 matchs de Premiership cette saison, parfois sur des courses de 50 mètres ! Nouvel homme fort des Saracens, il ne suivra pas le club londonien en deuxième division, puisqu'il s'est engagé avec Bristol pour le prochain exercice.

Ben Earl (Saracens) face à Leicester

Ben Earl (Saracens) face à LeicesterIcon Sport

Ben Curry (21 ans, Sale)

Tom Curry (23 sélections) a beau faire partie du présent du XV de la Rose, c'est bien son jumeau Ben qui avait été appelé en premier par Eddie Jones en juillet 2017, sans pour autant fouler le terrain. Capitaine des U20 anglais finalistes de la Coupe du monde en 2018, il a fait ses débuts en Premiership et en Champions Cup à seulement 18 ans en compagnie de son frère.

Plus grand et longiligne (1,88 m, 97 kg), Ben Curry possède les mêmes qualités de combattant que Tom, bien qu'il puisse davantage s'inscrire dans un rôle de sauteur en touche. Que ce soit pour ménager les Sharks ou pour varier les profils de joueurs à sa disposition, Eddie Jones n'a pas encore fait connaître de première sélection à Ben Curry, mais le niveau du jeune anglais fait fantasmer une troisième ligne fraternelle à de nombreux supporters outre-manche.

Ben et Tom Curry (Sale)

Ben et Tom Curry (Sale)Other Agency

Rob Valetini (21 ans, Brumbies)

Véritable espoir du rugby australien depuis ses débuts chez les Brumbies en 2018, Rob Valetini a explosé lors de l'exercice avorté de 2020. 6 matchs, 6 titularisations et un essai pour le joueur formé à Melbourne. Un début de saison faisant honneur à son nouveau statut de Wallaby, lui qui a connu sa première sélection en septembre 2019 face aux Samoa. Il ne fut malheureusemnt pas retenu dans le groupe final pour la Coupe du monde au Japon.

Véritable phénomène physique (1,93 m, 113 kg), Valetini présente un style de jeu à la Ardie Savea, capable de jouer sur sa puissance mais aussi de déborder certains trois-quarts par sa vitesse au-dessus de la moyenne. Un joueur à surveiller dès le retour à la compétition des franchises australiennes, et qui devrait vite retrouver le maillot jaune et vert national.

Rob Valetini (Brumbies)

Rob Valetini (Brumbies)Other Agency

Ted Hill (21 ans, Worcester)

Encore un jeune anglais. La formation d'outre-manche est une véritable usine à flankers, et l'une de ses dernières pépites se nomme Ted Hill. Deuxième ligne chez les jeunes, il a été replacé en troisième ligne grâce à sa grande mobilité et son talent de plaqueur. Ses 112 kg en font un mur sur lequel les attaquants les plus massifs se cassent les dents, et son mètre 96 lui permet d'être très précieux en touche.

Surtout, c'est son incroyable endurance pour son gabarit qui impressionne. Sur les 15 matchs de championnat et de coupe d'Europe qu'il a joués cette saison, il n'a absolument jamais été remplacé, allant à chaque fois au bout des 80 minutes. Un exercice 2019-2020 qui sonne comme un véritable plébiscite pour sa deuxième année professionnelle.

Ted Hill (Worcester).

Ted Hill (Worcester).Icon Sport

Taine Basham (20 ans, Newport)

Déjà dans la rotation de l'effectif gallois durant le Pro 14 2018-2019, Basham a profité des absences internationales de Ross Moriarty et Aaron Wainwright pour s'affirmer comme un titulaire en puissance de Newport cette saison : 18 matchs toutes compétitions confondues, 16 titularisations et 8 essais pour le jeune troisième ligne, qui s'est révélé aux yeux du grand public en inscrivant un triplé contre Castres en Challenge Cup.

Capable de jouer troisième ligne aile mais aussi de dépanner en tant que numéro 8, Taine Basham (1,83 m, 96 kg) propose un énorme volume de jeu et une activité incessante sur le terrain, que ce soit en phase offensive ou défensive. Une énergie débordante qui lui joue parfois des tours, comme cette saison face à Worcester où il s'est fait expulser pour un plaquage cathédrale. S'il continue de progresser, Basham pourrait vite venir renforcer une concurrence déjà délirante pour la troisième ligne du XV du Poireau.

Taine Basham (Newport) face à Castres

Taine Basham (Newport) face à CastresIcon Sport

Qui sera pour vous le troisième ligne aile international de demain ?

Sondage
4082 vote(s)
Ben Earl
Ben Curry
Rob Valetini
Ted Hill
Taine Basham

Par Baptiste Pery

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés