AFP

Carter, Read, Pocock... Ces stars que le Coronavirus pourrait envoyer à la retraite

Carter, Read, Pocock... Ces stars que le Coronavirus pourrait envoyer à la retraite
Par Cédric Cathala via Midi Olympique

Le 04/04/2020 à 12:16Mis à jour Le 04/04/2020 à 12:38

CORONAVIRUS - Depuis l’annonce de l’arrêt définitif de la Japan Top League, le championnat pro japonais, dans lequel plusieurs stars terminaient leur carrière, petit tour de ces internationaux qui pourraient avoir joué là leurs derniers matchs chez les pros.

1. Matt Giteau

C’est par un tweet posté sur con compte vendredi matin que l’international australien a annoncé : "C’est difficile à imaginer mais j’ai peut-être disputé mon dernier match avec les Sungoliath, et donc mon dernier match de ma carrière professionnelle." Matt Giteau a 37 ans, 103 capes avec les Wallabies et a disputé deux finales de Coupe du monde notamment , en 2003 et 2015.

Test match 2010 - Matt Giteau avec les Wallabies face aux Bleus

Test match 2010 - Matt Giteau avec les Wallabies face aux BleusIcon Sport

2. Francois Louw

Le troisième ligne sud-africain qui évolue à Bath avait annoncé peu après le titre mondial décroché au Japon qu’il mettait un terme à sa carrière internationale. Agé de 34 ans, il avait également annoncé qu’il entamait là sa dernière saison en club avec le club anglais. Depuis le coronavirus est passé par là.

Test Match 2018 - Francois Louw (Afrique du Sud) contre la France

Test Match 2018 - Francois Louw (Afrique du Sud) contre la FranceIcon Sport

3. Dan Carter

Et si c’était la der de Carter. Lieutenant Dan, qui effectuait une dernière pige en Top league chez les Kobelco Steelers a lui aussi peut-être vécu ses derniers matchs chez les pros. Il avait récemment refait surface en janvier après une opération du cou et s’apprêtait à achever sa deuxième et dernière saison avec les champions de la Top league. Et même s’il semblait désireux de rattraper un peu du temps perdu à cause de sa blessure, aucun autre contrat ne se profile pour l’ancien ouvreur des All Blacks, âgé aujourd’hui de 38 ans.

Coupe du monde 2015 - Dan Carter et Richie McCaw (Nouvelle-Zélande)

Coupe du monde 2015 - Dan Carter et Richie McCaw (Nouvelle-Zélande)Icon Sport

4. Ben Franks

Après avoir signé un ultime challenge avec les Saints de Northampton en 2018, Ben Francks, le pilier double champion du monde all black pourrait avoir fait ses derniers galops lui aussi. Il était sur la feuille de match de la dernière rencontre des Saints cette saison face à Worcester début mars, son dernier match peut-être. Ben Francks avait annoncé en février dernier sa retraite internationale , il est âgé de 36 ans.

Test match 2014 - Ben Franks (Nouvelle-Zélande)

Test match 2014 - Ben Franks (Nouvelle-Zélande)Icon Sport

5. Kieran Read

Le capitaine emblématique des All Blacks, double champion du monde en 2011 et 2015, 128 capes avec la Nouvelle-Zélande n’a encore rien décidé de définitif sur son avenir. Il a signé un contrat avec les Toyota Verblitz jusqu’en 2021 mais l’arrêt de la saison a peut-être précipité la fin de carrière. Dans une récente interview il a avoué qu’il ne savait pas de quoi son futur serait fait, s’il serait encore là la saison prochaine et qu’il était temps pour lui de reconnaître que sa carrière professionnelle était peut-être terminée.

Four Nations 2018 - Kieran Read (Nouvelle-Zélande)

Four Nations 2018 - Kieran Read (Nouvelle-Zélande)Rugbyrama

6. David Pocock

David Pocock n’est pas le plus vieux des anciennes gloires, il est âgé seulement de 31 ans mais son avenir chez les pros est tout aussi incertain. Il effectuait sa dernière saison avec les Panasonic Wild Knights au Japon. Et au vu de sa carrière émaillée de longues périodes de blessure, il n’est pas incongru d’imaginer que le flanker international australien a tiré là ses dernières cartouches.

Test match - David Pocock (Australie)

Test match - David Pocock (Australie)Icon Sport

7. Ma’a Nonu

Exilé aux Etats-Unis comme son ex-coéquipier toulonnais Mathieu Bastareaud, l’ancien centre international néo-zélandais, âgé de 37 ans, a peut-être atteint son terminus en signant son contrat d’un an avec le San Diego legion, le championnat de Major League rugby étant à l’arrêt comme tous les championnats professionnels à travers le globe.

Coupe du monde 2015 - Ma'a Nonu (Nouvelle-Zélande)

Coupe du monde 2015 - Ma'a Nonu (Nouvelle-Zélande)AFP

8. Tendai Mtawarira

"The beast" a-t-il fini de rugir ? Lui aussi immigré aux Etats-Unis au Old Glory DC, Tendai Mtawarira pourrait connaître le même sort que Ma’a Nonu. Il avait également signé une seule année de contrat après son titre mondial avec l’Afrique du Sud et n’a pour l’heure pas annoncé de suite à sa carrière.

Coupe du monde 2019 - Tendai Mtawarira (Afrique du Sud)

Coupe du monde 2019 - Tendai Mtawarira (Afrique du Sud)Icon Sport

9. James Hook

L’ouvreur ou centre international gallois avait annoncé en janvier dernier l’arrêt de sa carrière à la fin de la saison. Chez les fans des Ospreys où il évolue en club, on n’ose y croire. A bientôt 35 ans l’arrêt prématuré de la saison poussera-t-il l’un des meilleurs joueurs anglais de ces dernières années à revoir son plan de fin de carrière ?

Test match 2010- James Hook (pays de Galles)

Test match 2010- James Hook (pays de Galles)Icon Sport

10. Chris Robshaw

Le troisième ligne anglais Chris Robshaw, inusable flanker de l’Angleterre et des Harlequins devait rejoindre le United New York pour un contrat d’un an. Retraité international depuis l’été 2019, l’avenir très incertain du rugby outre Atlantique a peut-être, là aussi, signé la fin d’une très longue et brillante carrière dans le monde professionnel.

Coupe du monde 2015 - Chris Robshaw (Angleterre) après l'élimination en poule par l'Australie

Coupe du monde 2015 - Chris Robshaw (Angleterre) après l'élimination en poule par l'AustralieEurosport

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés