Icon Sport

All Blacks : Retallick autorisé à jouer au Japon entre les Mondiaux 2019 et 2023

All Blacks : Retallick autorisé à jouer au Japon entre les Mondiaux 2019 et 2023
Par AFP

Le 12/06/2019 à 10:30Mis à jour

INTERNATIONAL - Le 2e ligne des All Blacks Brodie Retallick a été autorisé à jouer deux saisons au Japon avant de revenir en Nouvelle-Zélande et en sélection en 2021 pour être éligible en vue du Mondial-2023, a annoncé mercredi la Fédération néo-zélandaise (NZR).

La NZR lui a proposé un accord aux termes duquel, à l'issue du Mondial-2019 au Japon, le joueur de 28 ans pourra jouer deux saisons au Japon, au sein d'une équipe qui n'est pas spécifiée, avant de rentrer en mai 2021 en Nouvelle-Zélande où il retrouvera une franchise de Super Rugby et un contrat avec la Fédération jusqu'à la fin 2023 et donc le Mondial en France. "Brodie est l'un des meilleurs 2e lignes de l'histoire du rugby, si ce n'est LE meilleur", a déclaré le sélectionneur des All Blacks Steve Hansen au sujet de son joueur aux 75 sélections, champion du monde en 2015 et élu meilleur joueur du monde en 2014.

Le staff des All Blacks se prépare en effet à un nombre importants de départs pour l'étranger après le Mondial-2019 au Japon, dont le capitaine Kieran Read, Ben Smith, Ryan Crotty, Waisake Naholo, Owen Franks, Liam Squire et Nehe Milner-Skudder. Or, normalement, seuls les joueurs sous contrat avec la Fédération et évoluant dans une franchise néo-zélandaise sont éligibles au port du maillot noir.

Retallick a expliqué avoir besoin de se reposer en raison de l'intensité du rugby pratiqué en Nouvelle-Zélande. "Je joue un rugby survitaminé avec les Chiefs (la franchise de Waikato) et les All Blacks depuis 2012 et... j'ai décidé de laisser mon corps se reposer un peu du rugby en Nouvelle-Zélande pour pouvoir, au bout du compte, y prolonger ma carrière", a-t-il déclaré. Ces dernières années, la NZR a été obligée de laisser certains de ses meilleurs joueurs effectuer de lucratives piges à l'étranger afin de ne pas les perdre définitivement.

Test Match - Brodie Retallick (Nouvelle-Zélande) et Kieran Read (à gauche) contre l'Irlande

Test Match - Brodie Retallick (Nouvelle-Zélande) et Kieran Read (à gauche) contre l'IrlandeIcon Sport

Contrairement à Retallick, qui ne sera pas sélectionnable tant qu'il jouera au Japon, Sam Whitelock a obtenu de le rester en 2020 lorsqu'il évoluera dans un club japonais.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0