Yachvili avec les Bleus

Yachvili retrouve les Bleus
Par Rugbyrama

Le 25/05/2009 à 09:30Mis à jour

Après le forfait de Morgan Parra, blessé à l'épaule, le demi de mêlée biarrot Dimitri Yachvili fait son retour en équipe de France pour la tournée de juin en Australie et en Nouvelle-Zélande. Cela fait un an qu'il n'a plus porté le maillot bleu.

C'était attendu depuis vendredi soir et sa sortie sur blessure lors de la finale du Challenge européen contre Northampton, Morgan Parra est officiellement forfait pour la tournée de l'équipe de France en Australie et en Nouvelle-Zélande (du 13 au 27 juin). Victime d'un plaquage à retardement de Courtney Lawes, le demi de mêlée berjallien souffre d'une disjonction acromio-claviculaire de l'épaule gauche et doit passer de plus amples examens ce lundi pour connaître la gravité exacte de sa blessure. Néanmoins, il est de toute façon contraint à observer une période de repos de plusieurs semaines, ce qui le prive du déplacement dans l'hémisphère sud avec les Bleus.

Après le Castrais Sébastien Tillous-Borde avec qui il avait partagé son temps de jeu pendant le dernier Tournoi des 6 Nations, c'est le deuxième pensionnaire du poste à rester sur le flanc. Et un vrai coup dur pour le staff de l'équipe de France qui en avait fait le numéro un à la mêlée. "Pour nous, Morgan Parra était indiscutable", annonçait Marc Lièvremont après avoir dévoilé la liste mardi dernier. Le sélectionneur des Bleus l'avait d'ailleurs titularisé lors des trois derniers matchs du XV de France et Morgan Parra était même devenu son buteur sur la fin du Tournoi.

Yachvili peut prétendre à une place de titulaire

Pour pallier son absence, l'encadrement tricolore a logiquement fait appel au Biarrot Dimitri Yachvili qui était dans la liste des "réservistes" concoctée en cas de forfaits. Le buteur du BO, grand artisan de la très bonne deuxième partie de saison de son club, est revenu sur le devant de la scène après plusieurs mois délicats. "Dimitri est une valeur sûre, on a confiance en lui à cent pour cent. C'est dommage pour Morgan car il commençait à prendre ses marques. Mais c'est une vraie chance pour Dimitri, qui a réalisé de très bon matchs avec Biarritz cette année", a confirmé Jo Maso, le manager de l'équipe de France.

Après avoir connu des heures de gloire sous le maillot bleu, Dimitri Yachvili a enchaîné avec des périodes plus compliquées et des déceptions, comme celle de sa non-sélection pour la Coupe du monde 2007. Il n'a plus porté cette tunique depuis presque un an et la tournée en Australie en juin 2008. "Dimitri revient bien, son expérience et sa maitrise du poste plaident en sa faveur ", note Marc Lièvremont. Si bien qu'il pourrait concurrencer le demi de mêlée de Leicester Julien Dupuy pour une place de titulaire. En effet, ce dernier fera ses débuts en équipe de France à l'occasion de cette tournée et face à des ogres comme l'Australie ou la Nouvelle-Zélande, le staff français pourrait être tenté de privilégier l'expérience des matchs internationaux de Dimitri Yachvili à la fraîcheur et la fougue du champion d'Angleterre.

Le groupe tricolore.- Avants : Domingo (Clermont), Barcella (Biarritz), Mas (Perpignan) Szarzewski (Stade Français), Guirado (Perpignan), Marconnet (Stade Français), Servat (Stade Toulousain), Nallet (Castres), Millo-Chluski (Stade Toulousain), Papé (Stade Français), Chabal (Sale/ANG), Harinordoquy (Biarritz), Dusautoir (Stade Toulousain), Bonnaire (Clermont), Ouedraogo (Montpellier), Picamoles (Montpellier)

Arrières : Yachvili (Biarritz), Dupuy (Leicester/ANG), Trinh-Duc (Montpellier), Skrela (Stade Toulousain), Jauzion (Stade Toulousain), Fritz (Stade Toulousain), Mermoz (Perpignan), Traille (Biarritz), Bastareaud (Stade Français), Clerc (Stade Toulousain), Heymans (Stade Toulousain), Rougerie (Clermont), Médard (Stade Toulousain), Palisson (Brive).

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0