Icon Sport

"Ne pas se laisser griser"

Clerc : "Ne pas se laisser griser"
Par Rugbyrama

Le 18/11/2009 à 16:14Mis à jour

L'ailier tricolore Vincent Clerc fait partie des trois vainqueurs de l'Afrique du Sud qui conserveront leur place de titulaire face aux Samoa samedi. Le Toulousain, qui sera aligné sur le flanc gauche pour l'occasion, est ravi de cette chance qui lui est offerte et assure se méfier des Iliens.

Avec douze changements dans l'équipe, comment vivez-vous cette deuxième titularisation ?

Vincent CLERC : Je suis content d'être encore là. J'ai envie de profiter de tout ce que l'on me donne car je n'ai pas eu énormément de sélections depuis ma blessure. C'est donc un vrai bonheur d'être de nouveau titulaire.

Pensez-vous qu'il vous sera possible d'encchaîner trois rencontres internationales ?

V. C.: Bien sûr que c'est possible. C'est vrai que jusqu'à mardi, nous avons ressenti la fatigue du match face à l'Afrique du Sud mais aujourd'hui elle est complètement gommée.

Vous allez jouer sur le côté gauche face aux Samoa, est-ce un handicap ?

V. C.: Je peux jouer des deux côtés. Cela ne me pose pas de problème donc j'ai demandé à Benjamin Fall quel côté il préférait pour sa première sélection et il a choisi l'aile droite. J'ai des repères à gauche car c'est le côté sur lequel j'évoluais à Toulouse quand je suis arrivé car Emile N'tamack jouait à droite.

Que savez-vous de cette équipe des Samoa ?

V. C.: Les Samoans pratiquent un rugby un peu désorganisé car ils n'ont pas beaucoup de temps pour se préparer. C'est donc un rugby spécial car ils sont souvent imprévisibles. A nous de ne pas nous laisser griser par des faux trous qui pourraient se créer. C'est le piège dans lequel sont tombés les Gallois et ils n'ont pas réussi à faire la différence car ils ont toujours été repris. Sur le plan physique, ils ont des qualités similaires aux Sud-Africains mais je ne vais pas dire qu'ils sont deux fois plus solides.

Quel sera le plan de bataille de l'équipe de France ?

V. C.: Il sera nécessaire de remporter la bataille du combat physique sinon nous pourrions déjouer. Ce n'est pas un hasard s'ils ont marqué un essai sur une interception face au pays de Galles. Leurs adversaires refusent souvent la confrontation et en jouant devant la défense, vous pouvez vous exposer à un contre. A nous de faire un match très propre. Il ne faut pas oublier que le volume de jeu pourrait être intéressant car les Samoans cherchent à s'amuser sur le terrain. A nous de bien gérer nos temps forts et d'être réalistes pour marquer rapidement. Face à une défense qui devrait faire quelques fautes car elle manque de repères, ce sera à nous d'initier des coups. Nous allons avoir des occasions.

Si on veut être perfectionniste, marquer sur les temps forts, c'est peut-être ce qui a fait défaut à l'équipe de France face à l'Afrique du Sud...

V. C.: Je ne crois pas. Nous avons su marquer quand les points se sont présentés. Quand nos actions ne sont pas allées au bout, c'était en raison des fautes adverses. Les Sud-Africains ont reçu deux cartons jaunes et ils sont tout de même champions du monde. Mais on doit certainement être plus précis pour arriver à tuer les matchs. Cela viendra avec du travail, de la confiance et la répétition des matchs. Après, nous avons les qualités pour y arriver car nous avons pu constater que nous savons nous procurer des occasions.


Contenus sponsorisés