Reuters

Les Lions croqués

Les Lions croqués
Par Rugbyrama

Le 27/06/2009 à 15:00Mis à jour

Après son succès (28-25) lors du deuxième test contre les Lions britanniques et irlandais, l'Afrique du Sud a d'ores et déjà remporté la série. Les Springboks l'ont emporté grâce à une pénalité de Morné Steyn à la dernière minute alors que les Lions ont mené au score durant tout le match.

L'énorme domination des avants sud-africains, lors du premier test à Durban, était restée en travers de la gorge des Lions britanniques. Au-delà même de la défaite (27-22). Pour espérer remporter la série, les hommes de Ian McGeechan devaient commencer par laver l'affront. Et ensuite vaincre à Pretoria. Ils n"auront réussi qu'à atteindre le premier objectif. La semaine passée, ils avaient été distancés au score avant de revenir sur la fin. Trop tard. Partis de trop loin… Ce samedi, le scénario du match a été inversé. A la seule différence que les Boks sont parvenus à doubler leur adversaire sur le fil.

D'entrée, les Lions ont pourtant montré qu'ils avaient une revanche à prendre. Débordant d'envie, ils se montraient dominateurs dans le jeu au sol (avec de nombreux turn-overs à leur avantage) mais aussi au large. Et leurs bonnes intentions étaient récompensées dès la 7e. Bien servi par Jones en bout de ligne, Rob Kearney, intenable ce samedi, accélérait, prenait l'intervalle et inscrivait le premier essai du match en coin. C'est tout l'honneur britannique qui rejaillissait dans ces premières minutes. Et les Lions qui, cette fois, rivalisaient en mêlées fermées, se permettaient le luxe de mettre le pack springbok au supplice (18e) sur une introduction adverse à cinq mètres de leur en-but. Un véritable symbole…

Les Lions filent vers la victoire...

En seconde période, les Boks, en difficulté, tentaient de revenir dans le match. Certes, ils avaient la main sur le ballon et occupaient le camp adverse… Mais la défense et l'abnégation de leurs adversaires étaient énormes. Et sur leurs premières occasions de recoller au score, l'ouvreur Ruan Piennar ratait par deux fois la cible (49e et 54e). C'est la raison pour laquelle Morné Steyn, l'autre buteur du groupe, faisait son entrée sur le terrain quelques minutes plus tard. L'équipe locale ne scorait toujours pas et au contraire, ce sont les Lions, par l'intermédiaire de Stephen Jones, qui prenait le large (61e, 19-8). Le succès se dessinait…

Le retour des Boks

Le suspense devenait insoutenable. A bout de souffle, les Lions parvenaient à revenir à hauteur grâce à un énième coup de pied de leur ouvreur (78e). Et avec ce match nul (25-25), gardaient toutes leurs chances de remporter la série en cas de victoire lors du troisième et dernier test… Seulement voilà, alors que la sirène avait retenti, Ronan O'Gara plaquait Du Preez en l'air à plus de cinquante mètres de ses poteaux et offrait une ultime opportunité à Morné Steyn. Ce dernier ne laissait pas passer l'occasion… Cruel épilogue. Le match du week-end prochain se disputera pour l'honneur.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés