Icon Sport

L'Angleterre frappe fort

L'Angleterre frappe fort
Par Rugbyrama

Le 13/11/2010 à 17:34Mis à jour Le 13/11/2010 à 20:14

En s'imposant assez largement (35-18) contre l'Australie ce samedi, grâce à deux essais de Chris Ashton, l'Angleterre s'est offert le premier succès marquant des nations du nord lors cette tournée d'automne. Impressionnants durant 80 minutes, les hommes de Martin Johnson montent en puissance.

Les Anglais ont frappé fort, très fort… Une semaine après avoir livré une bonne prestation face aux All Blacks malgré la défaite (16-26), le XV de la Rose s’est offert le scalp de l’Australie ce samedi à Twickenham. Et il faut bien avouer que ce succès ne souffre d’aucune contestation possible, tellement les Britanniques ont semblé maîtriser leur sujet durant l’ensemble de la rencontre. Dominateurs dans tous les compartiments du jeu, les hommes de Martin Johnson ont régalé leurs supporters et se sont ainsi octroyés une victoire de prestige à moins d’un an de la prochaine Coupe du monde. Assurément, cette équipe anglaise est en train de monter en puissance.

Alors qu’ils ont totalement monopolisé le ballon en première période, les Anglais ont rapidement pris l’avantage au score pour ne jamais le lâcher. Ainsi, c’est l’ailier Chris Ashton qui inscrivait son premier essai du jour à la 25e minute. De son côté, le buteur Toby Flood se montrait en réussite au pied et le XV de la Rose menait déjà de dix points à la pause (16-6). Une performance due notamment aux intentions de jeu anglaises puisque dans le sillage d’une remarquable charnière – le demi de mêlée Ben Youngs a été un parfait animateur -, les locaux se montrés particulièrement ambitieux. Et ils ont été récompensés.

L’essai anglais de 95 mètres

Le public aussi a été récompensé dès le début de la seconde période puisqu’il a assisté à l’un des plus beaux essais de l’année. L’œuvre une nouvelle fois de Chris Ashton (47e). Alors que l’Australie était à l’attaque à deux mètres de l’en-but adverse, les Anglais récupéraient le ballon dans un ruck. Youngs feintait la passe pour prendre un intervalle et servait Lawes. Ce dernier fixait sur ses 20 mètres pour décaler Ashton. Et le récital du feu follet de Northampton pouvait commencer. Une course folle de 80 mètres, un crochet dévastateur sur Mitchell totalement laissé sur place et l’Angleterre s’envolait au score (26-6).

Alors on se souviendra que les Wallabies ont fini par réagir puisque l’irréprochable Kurtley Beale, l’un des meilleurs Australiens, a inscrit l’essai de l’honneur à la 54e minute. Mais leurs hôtes, grâce à la botte de Flood, n’ont eu aucun mal à gérer leur avance au tableau d’affichage. Finalement, les joueurs de Martin Johnson l’ont emporté (35-18). Mais ils ont surtout prouvé que si la France reste sur un grand chelem, ils sont bien décidés à bouleverser la hiérarchie européenne à quelques mois du Mondial. Et les Anglais auront encore l’occasion de le démontrer dans deux semaines contre l’Afrique du Sud

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0