Julien Dupuy a grandi

Julien Dupuy a grandi
Par Rugbyrama

Le 10/06/2009 à 13:45Mis à jour

Pour son premier match avec les Bleus, Julien Dupuy sera titulaire samedi contre les All Blacks. Une consécration pour le joueur qui vit, à 25 ans, une saison exceptionnelle. Son départ en Angleterre sonne comme un déclic, qui lui a permis de mûrir et de s'affirmer.

Ce n'est pas une surprise. La titularisation de Julien Dupuy pour son premier match sous le maillot tricolore avait été annoncée ces derniers jours. Auteur d'une très grosse saison avec le club anglais de Leicester – champion d'Angleterre et vice-champion d'Europe -, il était attendu parmi les Bleus... jusque de l'autre côté de la Manche ! Son entraîneur Richard Cockerill avait plusieurs fois affirmé son étonnement quant à l'absence du joueur en équipe de France.

Voilà qui est réparé. A 25 ans, l'ancien Biarrot s'offrira un baptême de feu face à la meilleure équipe de la planète. "C'est un gros défi, reconnaît-il. Une première sélection contre les Blacks et les Australiens, on ne peut pas rêver mieux. Je suis quelqu'un qui ne stresse pas beaucoup de nature. Pour l'instant, je le vis bien. On est concentré sur ce qu'on a à faire aux entraînements. Je suis très content d'être en équipe de France mais je ne me prends pas la tête."

C'est peut-être ça, la clé de sa réussite : ne pas se prendre la tête. Julien Dupuy sait gérer la pression, inhérente au poste à responsabilités qu'il occupe. Il l'avait déjà prouvé en 2006 quand, remplaçant Dimitri Yachvili au pied levé, il avait été le grand artisan de la victoire du BO en demi-finale de Top 14 contre Perpignan. Il avait alors 22 ans. Il l'a confirmé cette année en Angleterre. Après avoir relégué le demi de mêlée du XV de la Rose Harry Ellis sur le banc, il s'est payé le luxe d'inscrire l'essai de la gagne à la dernière minute du quart de finale de H Cup contre Bath en avril dernier.

Maturité

Son ancien mentor à Biarritz, Dimitri Yachvili, patientera donc sur le banc samedi. Le (peut-être) futur joueur du Stade français ne compte pas entacher sa "saison parfaite" d'un carton aux Antipodes : "Quand on est arrivé ici, les entraîneurs ont mis les choses au clair: on est là pour gagner des matchs, pas pour prendre 40 points ou passer des vacances." C'est certain, Julien Dupuy a grandi.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés