"Je savourerai samedi"

Dupuy : "Je savourerai samedi"
Par Rugbyrama

Le 20/05/2009 à 06:30Mis à jour

Le demi de mêlée français de Leicester Julien Dupuy, qui prépare actuellement sa finale de H Cup samedi, a été appelé pour la première fois de sa carrière avec les Bleus pour la tournée en Australie et en Nouvelle-Zélande. Au terme d'une saison remarquable, il se félicite de cette sélection.

Quelle a été votre réaction après l'annonce de votre sélection ?

Julien DUPUY : Je suis très content bien évidemment. Je n'attendais pas cette liste "comme un fou" étant donné que nous préparons une finale de H Cup avec Leicester. Je reste très concentré sur cet objectif et j'essaie de ne pas trop penser à l'équipe de France. Alors je suis ravi mais disons que je savourerai tout ça samedi soir.

Comment avez-vous appris la nouvelle ?

J.D. : J'effectuais un point presse avec mon club, il y avait des journalistes français et anglais. Ce sont eux qui m'ont dit que j'étais retenu pendant les interviews alors que mes deux portables se sont mis à sonner sans arrêt. Je suis ravi d'être resté 20 minutes de plus !

Votre nom était cité depuis longtemps dans l'entourage du XV de France. Cette sélection n'a pas dû être une surprise pour vous.

J.D. : On est toujours un peu surpris parce qu'il y a des joueurs en place et qu'on ne sait jamais comment ça va se passer. Disons que je ne voulais pas trop m'y attendre pour ne pas être déçu à la fin.

Vous avez réussi à vous imposer à Leicester cette saison. Vivez-vous cette sélection comme une récompense du travail effectué ?

J.D. : Un peu oui. J'ai fait un très gros travail cette année, en essayant d'abord de jouer dans mon club, puis d'être titulaire et enfin d'être aligné pour les matchs importants. Je vis une année énorme avec ce titre de champion d'Angleterre, la finale de Coupe d'Europe et cette sélection. J'ai eu tellement de chance... Je me méfie d'ailleurs qu'il ne m'arrive pas "un pépin" l'an prochain (rires).

Avez-vous le sentiment d'avoir franchi un palier cette saison ?

J.D. : Je ne sais pas. Ce que je sais, c'est que j'ai effectué un gros travail physique cet été avec mon club. Je m'en rappelle encore d'ailleurs ! J'ai enchaîné les matchs, jusqu'à 14 de suite, alors forcément j'ai acquis plus de confiance et d'expérience à chaque fois. Je ne sais pas si j'ai franchi un palier mais cela m'a aidé à m'améliorer.

Votre venue en Angleterre est-elle la clé de cette progression selon vous ?

J.D. : Ce qui est sûr, c'est que changer de club m'a fait beaucoup de bien. J'avais besoin de changer, de me remettre au travail et en question. L'Angleterre a été parfaite pour moi.

Vous avez remporté le titre anglais, êtes en course pour un doublé championnat-Coupe d'Europe et faites vos premiers pas en équipe de France... Vous vivez une saison extraordinaire !

J.D. : Je sais mais je ne me rends pas bien compte parce que je suis encore "dans le truc". Nous n'avons par exemple pas eu le temps de savourer le titre de champion d'Angleterre puisque nous devions de suite préparer la finale de H Cup. Mais c'est vrai que c'est merveilleux. Je savourerai tout ça plus tard.

Contenus sponsorisés