Icon Sport

Guirado en renfort

Guirado en renfort
Par Rugbyrama

Le 01/11/2009 à 11:36Mis à jour

C'est le talonneur de Perpignan, Guilhem Guirado, auteur d'un gros début de saison et d'une très bonne entrée en jeu contre le CO vendredi, qui remplacera le pilier castrais Luc Ducalcon dans le groupe France pour les tests du mois de novembre. L'information a été confirmée par le staff des Bleus.

Touché au genou droit lors de la défaite à Perpignan (15-17), le pilier de Castres Luc Ducalcon souffre d'une entorse du ligament latéral interne selon l'IRM passée ce samedi. Il sera éloigné des terrains pendant trois semaines et il est donc forfait pour les tests d'automne de l'équipe de France. Un coup dur pour le joueur du CO qui, après avoir été appelé cet été à rejoindre les Bleus pour pallier la blessure de Thomas Domingo durant la tournéé estivale dans l'hémisphère Sud, se réjouissait de retrouver le XV de France cette semaine sur notre site : "Je ressens à la fois un mélange de joie et de pression, parce qu’il va falloir bien faire. Comme j’avais été appelé pour rejoindre le groupe pendant la tournée estivale, je savais que le staff me suivait mais je n’étais sûr de rien. J’essayais seulement de faire des bons matchs avec Castres sans y penser. Je suis vraiment très heureux. C’est énorme !" Finalement, Luc Ducalcon est donc contraint à renoncer. Et le choc entre les deux premiers du Top 14 n'aura pas été décisif seulement pour la hiérarchie du championnat... Puisque c'est un Perpignanais, à savoir Guilhem Guirado, qui est du coup appelé à remplacer le pilier castrais dans le groupe tricolore.

En un sens, le choix de Guilhem Guirado paraît logique. D'une part parce qu'après avoir connu sa première sélection en équipe de france durant le dernier Tournoi des 6 Nations contre l'Italie, le talonneur catalan avait été retenu pour partir en tournée cet été. Il n'avait participé qu'au match face à l'Australie mais apparaissait comme le troisième choix de Marc Lièvremont à son poste, derrière Dimitri Szarzewski et William Servat, mais devant Benjamin Kayser. D'autre part car Guilhem Guirado effectue un excellent début de saison avec son club. Malgré la concurrence de Marius Tincu, celui-ci est régulièrement titularisé et, surtout, réalise de remarquables performances. La dernière en date, contre Castres, vient confirmer cette tendance. Entré en jeu à 25 minutes de la fin de la rencontre, il a été décisif dans le jeu et a même inscrit l'essai de la victoire catalane. Cette semaine, Guilhem Guirado affirmait pourtant sur notre site que sa déception était relative : "Je n'ai pas été retenu en équipe de France, mais, très honnêtement, je ne savais pas trop si j'avais une chance d'y être et je ne m'étais pas focalisé là-dessus".

Quatre piliers, trois talonneurs

Marc Lièvrement avait indiqué, en annonçant les noms des trente joueurs retenus, qu'il existait une liste de plusieurs éléments susceptibles d'être appelés en cas de forfaits. Guilhem Guirado figurait sur celle-ci. Mais sa sélection modifie la donne d'un point de vue stratégique. En effet, le patron du XV de France avait choisi de retenir cinq piliers dans son groupe et seulement deux talonneurs. Avec ce choix, la répartition a évolué. Il ne reste plus que quatre piliers dans le squad (Mas, Barcella, Domingo et Marconnet) et il y a désormais trois talonneurs (Servat, Szarzewski et Guirado).

Pour l'instant, Luc Ducalcon est le seul joueur retenu officiellement forfait pour les tests. Le troisième ligne du Stade français Antoine Burban s'est tordu un pouce lors du match nul à Clermont (19-19) et doit passer des examens lundi. Le staff de l'équipe de France attend donc les résultats pour prendre une décision. Quant à Imanol Harinordoquy, sorti à la mi-temps du match de Biarritz à Montauban, il a été touché à la cheville. Les nouvelles semblent toutefois rassurantes pour lui.

Le groupe du XV de France.- Avants (17) : Barcella (Biarritz), Domingo (Clermont), Szarzewski (Paris), Servat (Toulouse), Guirado (Perpignan), Marconnet (Paris), Mas (Perpignan), Nallet (Racing-Metro), Millo-Chlusky (Toulouse), Chabal (Racing-Metro), Papé (Paris), Harinordoquy (Biarritz), Picamoles (Toulouse), Ouedraogo (Montpellier), Dusautoir (Toulouse), Burban (Paris), Lapandry (Clermont).

Arrières (13) : Dupuy (Paris), Parra (Clermont), Michalak (Toulouse), Trinh-Duc (Montpellier), Jauzion (Toulouse), Mermoz (Perpignan), David (Toulouse), Marty (Perpignan), Heymans (Toulouse), Fall (Bayonne), Clerc (Toulouse), Médard (Toulouse), Traille (Biarritz).

Contenus sponsorisés