Icon Sport

Barcella : "Un exploit"

Barcella : "Conscients de notre exploit"
Par Rugbyrama

Le 14/11/2009 à 01:04Mis à jour

Impérial en mêlée et déchaîné dans le jeu, le pilier biarrot Fabien Barcella a été l’un des grands artisans de la victoire tricolore contre les champions du monde (20-13). Quelques minutes après l’exploit, il livrait ses impressions sur ce succès personnel et collectif.

Comment vous sentez-vous ce soir ?

Fabien BARCELLA : Je suis fatigué et extrêmement bien à la fois. C’est énorme ! Nous sommes très contents de cette victoire, nous sommes conscients de l’exploit que nous avons réalisé mais il ne faut pas rester sur cette impression et continuer de travailler. Deux matchs très difficiles nous attendent et il nous faut les remporter.

Comment sort-on d’un match d’une telle intensité ?

F.B. : On sort fatigué, complètement mâché. Même si nous avons fait une grosse performance, l’Afrique du Sud est une équipe redoutable et il a fallu donner le meilleur de nous-mêmes pour gagner.

La mêlée française a fait une très grosse partie et dominé son homologue tout au long de la partie. Est-ce une clé du match selon vous ?

F.B. : La mêlée n’a pas fait gagner la rencontre à elle tout seule. Tout le monde a fait un gros match, pas seulement les avants. Nous avons essayé de sortir des ballons propres pour nos trois-quarts. Après, c’est sûr que ces mêlées remportées ont fait du bien pour le reste de la partie. Nous avons été pénalisés en première mi-temps. Ça a été très dur physiquement, les Sud-Africains font plus de 125 kg ! Mais nous avons su nous remettre en question. C’était rude mais nous avons réussi à répondre présents dans le combat.

Justement, les Boks sont réputés pour avoir l'équipe la plus physique du monde. Vous étiez attendus dans ce secteur et les avez dominés. Cela doit être une grosse satisfaction également.

F.B. : C’est vrai que nous avons réussi à prendre le dessus. C’était très âpre, très dur dans les rucks. Les Sud-Africains ont mis beaucoup d’intensité physique dans la rencontre mais nous aussi. Nous nous étions attachés à cela toute la semaine et nous avons relevé le défi.

Personnellement, vous avez fait un gros match. Comment analysez-vous votre performance ?

F.B. : Je ne l’analyse pas. J’ai fait un gros match, mais c’est le cas de tout le monde ce soir. L’important pour moi, c’est que nous ayons gagné, ce n’est pas moi ou ma performance. Nous avons tout fait pour créer l’exploit et nous nous sommes montrés très solidaires, c’est le point positif de cette rencontre.

Considérez-vous tout de même qu’il s’agit de votre performance la plus accomplie sous le maillot tricolore ?

F.B. : Je ne sais pas. Je me dis que c’était ma dixième sélection avec l’équipe de France et que je veux la savourer, car nous avons battu les champions du monde à cette occasion. Si on m’avait dit il n’y a pas si longtemps que j’aurais dix sélections sous le maillot tricolore, je ne l’aurais pas cru.

Ne vous sentez-vous pas de mieux en mieux tout de même ?

F.B. : Je me sens bien dans ce groupe, nous vivons ensemble depuis un moment maintenant et des choses se passent. Nous sommes forcément heureux de vivre cette belle aventure.

Marc Lièvremont a déclaré que le jeu des Bleus "commence à ressembler à quelque chose" . Partagez-vous le même sentiment ?

F.B. : Ce que je sais, c’est que depuis la victoire contre les All Blacks à Dunedin cet été, nous avons avancé. Il s’est passé quelque chose. Nous sommes plus solidaires depuis ce qu’il s’est passé en Nouvelle-Zélande, nous avons compris que nous pouvions réaliser de grandes choses ensemble comme nous l'avons fait ce soir.

Contenus sponsorisés