Icon Sport

Le bilan en chiffres de Ian Foster

Le bilan en chiffres de Ian Foster
Par Rugbyrama

Le 24/08/2021 à 13:03Mis à jour Le 24/08/2021 à 13:06

INTERNATIONAL - Prolongé jusqu'en 2023 à la tête des All Blacks, Ian Foster a satisfait aux attentes du patron de la fédération néo-zélandaise Mark Robison. Son staff sera prolongé dans les prochains jours. Voici le bilan de l'ex-adjoint de Steve Hansen en chiffres.

73. Son pourcentage de victoires

Avant le reste du Rugby Championship, "Foz" ne compte qu'onze matchs à son actif. Depuis sa prise de fonction, il a remporté 8 matchs ; quatre face à l'Australie, sa victime favorite, deux face aux Fidji, une face au Tonga et à l'Argentine. Les All Blacks comptent aussi une défaite face aux Pumas et un match nul face à Wallabies, face à qui ils ont aussi concédé une défaite. Un temps mis en question pour son ratio de 50 % de victoires en 2020, il a rassuré sur l'état de forme de la Nouvelle Zélande en remportant tous ses matchs cette saison jusqu'à maintenant.

13. Le nombre de All Blacks qui ont connu leur première sélection sous l'ère Foster

Ian Foster a su faire confiance aux jeunes en introduisant ces treize joueurs dans le rugby international. Foster a su amener de la nouveauté dans les lignes néo-zélandaises à l'images de la troisième ligne "new look", composée de Ioane, Papali et Savea, titulaire lors du dernier test match face à l'Australie. Avec neuf avants et quatre arrières, ces treize joueurs ont tous porté la tunique noire au moins une fois ces deux dernières saisons : Ethan Blackadder, Quin Tupaea, Asafo Aumua, Tupou Vaa'i, Hoskins Sotutu, Will Jordan, Ethan de Groot, George Bower, Finlay Christie, Cullen Grace, Akira Ioane, Peter Umaga-Jensen et Alex Hodgman.

1. Le nombre de défaites face à l'Argentine de Ian Foster

Si le mandat Foster reste intéressant, il est aussi le premier coach à avoir été défait par l'Argentine dans toute l'histoire de la Nouvelle Zélande. Dans un format modifié du Rugby Championship, le Tri Nations 2020, les Pumas avaient concassé les coéquipiers de Richie Mo'unga grâce à un Nicolás Sánchez impérial, auteur des 25 points de son équipe.

Contenus sponsorisés