Icon Sport

Steward, l'homme qui a mis tout le monde d'accord en Angleterre

Steward, l'homme qui a mis tout le monde d'accord en Angleterre

Le 17/07/2022 à 16:05Mis à jour

INTERNATIONAL - Il s'était révélé cet automne sous le maillot du XV de la Rose, l'arrière anglais Freddie Steward a confirmé cet été. Le joueur de 21 ans a réalisé trois belles performances face à l'Australie et s'est définitivement installé dans le fond du terrain en outre-manche. Après avoir longtemps utilisé Elliot Daly en 15, les Anglais ont trouvé la perle rare.

Depuis la fin de l'ère Mike Brown, en 2017, le poste d'arrière a été l'objet de nombreux débats en Angleterre. Maintes questions se sont posées, principalement à propos de la légitimité d'Eliott Daly, nouvel héritier du numéro 15 avec l'équipe nationale. Bien que polyvalent, celui qui a été titulaire en 15 lors de la dernière finale de coupe du monde avait plutôt l'habitude d'évoluer au centre et surtout à l'aile avec les Saracens. Son positionnement avec le XV de la Rose posait donc naturellement question. Malgré cela, le Londonien eut la confiance d'Eddie Jones pendant quatre ans, ce qui valut au sélectionneur de nombreuses critiques. Alors quand est venu le temps de renouveler cette équipe d'Angleterre en manque d'inspiration, Jones n'a pas hésité à tester une nouvelle formule.

Lors de la tournée d'été de l'Angleterre en 2021, l'Asutraline d'origine - privé de plusieurs joueurs partis avec les Lions Britanniques et Irlandais, dont Daly - sélectionnait un groupe relativement jeune, riche de nombreux talents précoces du royaume. Parmi eux, un jeune arrière du Leicestershire, Freddie Steward. À 20 ans, le natif de Dereham faisait ses débuts avec le maillot frappé de la Rose, face aux États-Unis et au Canada. Et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il a convaincu ! Par ses qualités physiques évidentes (1m96, 101kg), sa vitesse, son calme et sa sûreté, le phénomène impressionnait son monde et apparaissait comme une évidence au poste.

La tournée en Australie comme confirmation

Tellement, qu'il fut rappelé dès la tournée d'automne suivante, et qu'il revêtit le numéro 15 lors des trois matchs contre les Tonga, l'Australie et l'Afrique du Sud. Dans cette glorieuse tournée, marquée par trois victoires des blancs, Steward fut la grande satisfaction anglaise. Auteur de deux essais lors des matchs contre l'Australie et l'Afrique du Sud, et élu homme du match face aux Springboks, le joueur des Tigers mettait tout le monde d'accord : l'arrière de l'Angleterre, ça doit être lui et personne d'autre. "Il y a eu des moments où je pensais que le rugby n'était pas pour moi, surtout quand j'étais plus jeune, confiait pourtant Stewward au Guardian, peu après son ascension folle. Quand j'avais 15 ou 16 ans, je n'étais pas sélectionné pour les tournois avec les Tigers. À ce moment-là, je me disais : "Je ne suis pas assez bon." Je ne faisais pas partie des meilleurs joueurs. Loin de là. J'étais assez grand mais si maigre. Mais c'est au moment où vous abandonnez presque que vous trouvez quelque chose de plus. J'aime les défis, j'aime quand ça devient difficile. J'aime travailler dur parce que le sentiment qu'on a après est inégalable".

Freddie Steward et Manu Tuilagi - XV de la Rose

Freddie Steward et Manu Tuilagi - XV de la RoseIcon Sport

Loin des doutes désormais, Steward a ensuite été l'arrière titulaire de l'Angleterre lors du Tournoi des 6 Nations, puis lors de la tournée d'été de l'Angleterre en Australie. Une tournée dans laquelle il a encore particulièrement brillé, inscrivant notamment un essai lors du dernier match et participant grandement aux deux succès des siens face aux Wallabies. À seulement 21 ans, Freddie Steward n'incarne pas seulement le futur, mais aussi le présent d'une sélection anglaise en pleine mue. Alors que des jeunes comme Ollie Chessum, Jack van Poortvliet, Guy Porter, Tommy Freeman, Will Joseph ou encore Harry Arundell tentent de se faire une place dans l'équipe d'Eddie Jones, Steward - à l'instar de Marcus Smith - a déjà assuré sa place de titulaire indiscutable.

Contenus sponsorisés