Icon Sport

"Ils sont tous internationaux, ce sont des monstres en face !"... Le Top des déclas du week-end

"Ils sont tous internationaux, ce sont des monstres en face !"... Le Top des déclas du week-end
Par Rugbyrama

Le 25/03/2019 à 13:34Mis à jour Le 26/03/2019 à 11:50

Stéphane Glas pessimiste sur la blessure de Dussartre, Tanga impressionné par les Clermontois... Retrouvez le Top des déclas du week-end.

" J'ai énormément de respect pour cette équipe, pour le travail qu'elle réalise. On se ressemble beaucoup. (Avant ce match) Ils ont su gagner deux matches de plus que nous à des moments importants."

Le coach de Perpignan Patrick Arlettaz s’est enfin retrouvé en conférence de presse avec le visage enjoué. La saison qu’il vit avec son club est des plus compliquées. Un point commun qu’il partage avec Grenoble.

Francois Riviere et Patrick Arlettaz (Perpignan)

Francois Riviere et Patrick Arlettaz (Perpignan)Icon Sport

" J’ai bien peur que sa saison soit terminée et que ce soit les croisés."

Stéphane Blas, entraîneur de Grenoble, semblait pessimiste sur la blessure de son joueur Étienne Dussartre.

" Ils sont tous internationaux, ce sont des monstres en face ! Nous, on se doit de jouer avec l’envie, c’est tout."

Surclassé par les Clermontois, Agen n’a pas réussi à opposer une grande résistance. Le troisième ligne Yoan Tanga reste lucide sur les chances de son équipe de battre un ogre du calibre de l’ASM.

" Le genou a craqué. Ça peut être l’interne, l’externe ou juste une entorse, on verra bien. J’avais la jambe en porte-à-faux."

Malgré sa victoire sur le Castres Olympique, le Stade Français a perdu Yoann Maestri après une torsion du genou droit.

" Je passe pour un idiot à chaque fois que je dis ça, mais c’est pour moi la saison où le travail aux entraînements est le meilleur"

Une réaction de Simon Mannix qui peut paraître paradoxale au vu des résultats des Palois cette saison. Actuellement 11e avec sept victoires pour treize défaites, Pau ne verra toujours pas les phases finales cette année.

Top 14 - Simon Mannix (entraîneur de Pau) contre Lyon

Top 14 - Simon Mannix (entraîneur de Pau) contre LyonIcon Sport

" J'ai assez peu d'appétences pour la dimension politique que représente cette fonction (de président). Mais je disais la même chose quand on m'a proposé d'être sélectionneur et j'ai fini par y aller... Des gens dont je partage la sensibilité m'ont demandé de travailler à un projet, ce projet, il faudra le présenter ou au moins, soutenir les hommes que je sentirai les plus à même de le présenter."

Sur le plateau du Canal Rugby Club, Marc Lièvremont s'est exprimé quant à une éventuelle candidature à la présidence de la Fédération française de rugby. Ce dernier n'a pas fermé la porte pour la prochaine élection de 2020.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0