Icon Sport

"Ils nous ont mis sous pression avec leurs joueurs très costauds"... Le Top des déclas du week-end

"Ils nous ont mis sous pression avec leurs joueurs très costauds"... Le Top des déclas du week-end
Par Rugbyrama

Le 03/05/2021 à 15:32Mis à jour

Les Rochelais visent une victoire en finale de Champions Cup, le manager du Leinster ne cache pas sa décéption après cette défaite à La Rochelle, Gonzalo Quesada relativise quant à une possible qualification du Stade Français, Adrien Warion fait le constat de sa première avec Provence Rugby... Le Top des déclas du week-end !

" Ce n’est pas assez, on veut plus"

Le Stade rochelais s'est qualifié en finale de Champions Cup pour la première fois de son histoire. Pleins d'ambitions, les Rochelais semblent bien décidés à aller chercher le titre face au Stade toulousain le 22 mai prochain : " C'est quelque chose d’énorme cette finale de Champions Cup. Mais il y avait ce sentiment aussi dans le vestiaire que ce n’est pas assez. On veut plus, on veut aller gagner ce titre. Je pense qu’il y aura un gros soulagement, une grosse joie une fois la finale passée et, on espère, avec le titre ". affirme Grégory Alldritt, troisième ligne des Maritimes.

" Ils nous ont mis sous pression avec leurs joueurs très costauds"

Défait 32-23 sur la pelouse de La Rochelle, le Leinster ne disputera pas une sixième finale de Champions Cup dans son hsitoire. Léo Cullen (manager) n'a pas caché sa déception en conférence d'après match : " On a sans doute pas été assez cliniques. On s'est créé pas mal d'opportunités, notamment en première période, mais ils ont tenu le choc, en restant proches au score. On n'a pas pu mettre de la distance. Il y a eu de gros turnovers à des moments-clé. Ils ont pris confiance, nous ont mis sous pression avec leurs joueurs très costauds, surtout Skelton, immense dans cette partie, il est très difficile à contenir, il suffit de regarder son essai à la fin ".

" Nous n’étions pas si morts avant le match et nous ne sommes pas plus en vie maintenant"

Ce week-end le Stade Français s'est imposé face au Racing 92. Un derby parisien féroce, mais les Stadistes ont su faire la différence. Gonzalo Quesada (manager du Stade français) relativise quant à une possible qualification et souhaite rester concentré sur les matchs à venir : " On avait besoin de cette constance. Et quand on a tout ça, on peut tout espérer. Quand on a joué contre Pau, c’était notre premier match en sept semaines. On tenait donc à bien démarrer ce dernier bloc, le bloc de l’espoir. Je pense que nous n’étions pas si morts avant le match et nous ne sommes pas plus en vie maintenant. Il faut qu’on pense à Brive. Personne ne va s’enflammer ".

Top 14 - Stade Français - Antoine Burban

Top 14 - Stade Français - Antoine BurbanIcon Sport

" Mon match n'a pas été parfait"

Arrivé en prêt de Provence Rugby à la mi-mars, Adrien Warion (20 ans) a fait ce samedi sa première apparition en Top14. Vainqueur avec le bonus pour sa première titularisation avec le RCT (34-17, contre Agen), ce grand espoir du rugby français au poste de deuxième ligne a réalisé une performance prometteuse : " Je pense que mon match n'a pas été parfait, et me montre qu'il me reste beaucoup à travailler. Puis cela me permet de connaître à peu près mon niveau aujourd'hui, et les marges de travail. Est-ce que je crains Toulouse qui se présente la semaine prochaine ? Non, c'est une équipe composée de mecs qui ont tous deux bras et deux jambes..."

" Il y a eu beaucoup de matchs frustrants"

Dans un entretien accordé à Rugbyrama, Alexis Aramry, capitaine de Valence Romans (avant dernier au classement) revient sur les difficultés des Drômois au cours de cette saison : " Il y a eu beaucoup de matchs frustrants, surtout en début de saison. On se rend compte que la Pro D2, c’est un marathon, mais qu’il ne faut pas rater le départ ". Pour espérer le maintien, il faudra faire un sans faute et remporter les deux derniers matchs de la saison.

Contenus sponsorisés