"Un match de phase finale"

Jauzion: "Un match de phase finale"
Par Rugbyrama

Le 06/12/2007 à 17:00Mis à jour

Le centre toulousain Yannick Jauzion s'attend à un gros combat face aux Tigres de Leicester samedi pour un match aux airs de phase finale.

Ce n'est pas la première fois que vous rencontrez ces Anglais de Leicester, qu'allez-vous faire pour les battre ?

Yannick Jauzion. - Leicester va nous proposer un gros combat, comme à son habitude. Il faut se souvenir du match gagné chez eux en demi-finale. On avait eu de la chance, notamment en première mi-temps, on tourne à la pause avec quelques points d'avance mais deux ou trois occasions flagrantes ratées par les Anglais, après ça nous sourit en seconde mi-temps. Il faut se préparer pour une très grosse première mi-temps. On fera passer le bilan après, à la pause.

Contre les anglais, ça se passe devant...

Y.J.- Comme beaucoup de matchs... Tout les matchs se gagnent devant, mais encore plus avec eux, ils aiment ça, ils aiment le défi. Il y a beaucoup d'internationaux anglais dans leur pack, donc on a besoin d'une concentration maximale, digne d'un match de phase finale. A nous d'être prêt mais je suis persuadé que nous le serons.

La victoire, le point de bonus, quelle est la priorité pour ce match ?

Y.J.- Nous n'avons pas à nous poser la question pour savoir si nous allons gagner, prendre un point de bonus, si nous allons essayer de minimiser la chose. On est là pour faire un match complet après si ça peut nous sourire, tant mieux. La volonté elle est simple, il faut jouer à fond tous les matchs qui se présentent à nous.

Ce match, c'est le plus gros défi qui vous est proposé depuis le début de la saison...

Y.J- Nous avons trois gros matchs qui arrivent, deux fois Leicester puis Clermont. C'est le premier de la série. Nous avons fait de bonnes choses jusqu'à maintenant, nous pouvons encore nettement les améliorer, à nous de prouver ce week-end que nous pouvons faire face à ce gros défi.

Vous êtes invaincu ce début de saison, est-ce que vous pensez à préserver cette invincibilité ?

Y.J.- En même temps nous n'avons fait que 4 ou 5 matchs (NDLR : 6, 4 en Top 14 et 2 en H Cup). Si nous arrivons à faire 100 % à la trêve avec les trois gros matchs qui arrivent, là ce sera beaucoup plus intéressant..

Les premiers matchs ont donc servi à huiler votre jeu ?

On a besoin de complémentarité, de trouver des repères par rapport aux nouveaux joueurs qui arrivent, par rapport aussi aux jeunes qui montent et qui ont besoin de volume de jeu. A chaque sortie, on progresse, cela me semble évident. A nous de mettre en place notre jeu. On peut comparer ce match à une rencontre de phase finale. Il faut que l'on soit fin prêt pour la phase finale.

Vous allez retrouver à Leicester l'entraîneur de l'Argentine, Marcello Loffreda, cela prend une saveur particulière ?

Non pas forcement. Je ne le connais pas particulièrement mais nous aussi nous avons des Argentins. Nous n'avons pas du tout parlé de cela avec eux mais je suppose que si les Argentins ont joué comme cela il y est sûrement pour quelque chose... un peu comme Eric Béchu à Albi ! (rires)

Contenus sponsorisés