Midi Olympique

Cardiff la Rouge

Cardiff la Rouge
Par Rugbyrama

Le 24/05/2008 à 13:00Mis à jour

A quelques heures du coup d'envoi de la finale de Coupe d'Europe entre le Stade toulousain et le Munster, supporters des deux camps ont envahi la cité galloise. Et là, il n'y a vraiment pas match…

De gris vendredi, le ciel de Cardiff est passé au bleu samedi. Au sol, c'est une autre couleur qui domine : le rouge. A quelques heures du coup d'envoi de la finale entre Toulouse et le Munster, la Red Army a littéralement envahi les rues de la capitale galloise. Il n'y a pas d'autre mot pour décrire le déferlement de cette vague rouge. Impossible de faire un mètre - un seul pas même - sans croiser un Irlandais. Jeunes, moins jeunes, seuls ou en groupe, ils arpentent les rues et bien sûr, les bars. Ils ne sont pas loin de 60 000 à être attendus tout à l'heure pour le match. Le fameux 16e homme. On pourrait même aller jusqu'à 17e, 18e,... 60 000e donc... Et ça se voit.

Helen et Mark, la cinquantaine bien tassée, viennent pour l'occasion de Limerick. Ils n'ont pas imaginé une seule seconde manquer cette rencontre. "On était déjà là il y a deux ans pour la finale contre Biarritz (victoire du Munster 23-19, ndlr), explique Helen. On s'offre deux voyages par an pour suivre le Munster. Le premier, c'était la demi-finale chez les Saracens". Et quand on leur demande ce que représente pour eux la province irlandaise, la réponse vient toute seule. "C'est un membre de la famille, ajoute son mari qui a hâte de se plonger dans l'ambiance. C'est quelque chose qui n'existe nulle part ailleurs dans le monde, dans aucun sport".

"J'en garde pour tout à l'heure"

Evidemment, il faut aborder la question du maillot. A 18h00, sur la pelouse, ce sont les Toulousains qui seront en rouge car ils ont remporté le toss. Les Irlandais, eux, évolueront avec un maillot bleu. La polémique a fait rage en Irlande toute la semaine, notamment parmi les membres de la Red Army. "Ce sont nos couleurs et c'est vraiment emm... de voir nos hommes jouer en bleu, peste un jeune supporter. Ils auraient pu faire un effort pour que le Munster dispute cette rencontre avec ses vraies couleurs. Mais bon, ce n'est pas ça qui nous empêche de porter ce maillot rouge... et qui nous empêchera de remporter la finale !"

Et les Toulousains dans tout ça ? On les distingue dans la foule, bien qu'ils portent eux aussi du rouge et qu'ils soient dix fois moins nombreux (environ 5000). Comment ? A coup de "qui ne saute pas n'est pas tou-lou-sain !" et d'accent chantant. "Il faut se faire entendre, avoue Stéphane, arrivé ce matin et qui repartira dans la foulée. Sinon, ils vont nous bouffer les Irish ! J'en garde quand même un peu pour tout l'heure". Sûr qu'il en faudra de la voix, et bien plus que ça encore même si pour Jean-Marie, "ce n'est pas dans les tribunes que se jouera le match". Heureusement pour Toulouse. Sinon, autant rentrer tout de suite à la maison...

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés