Other Agency

Gruissan Beach Rugby : "Les Hauts Savoyards", montagnards à la plage

Gruissan Beach Rugby : "Les Hauts Savoyards", montagnards à la plage

Le 31/07/2022 à 17:26Mis à jour

GRUISSAN BEACH RUGBY - Depuis vendredi, la plage des Chalets de Gruissan accueille de nombreux joueurs et joueuses venus profiter du tournoi Gruissan Beach Rugby, du soleil, et de la fête. L’équipe des "Hauts Savoyards" commence à faire partie des habitués, traversant chaque année la moitié du pays pour rejoindre l’Aude. Ces souriants montagnards ont fait de ce rendez-vous leur rituel estival.

Ils sont devenus des habitués. Chaque année, depuis 2018, "Les Hauts Savoyards" descendent de leurs montagnes pour gagner la plage de Gruissan. Le groupe de potes se balade alors sur le sable muni d’un drapeau de la Savoie, "fier de [ses] couleurs", au milieu de très nombreux sudistes. "Ici, les gens ont l’habitude de jouer sur le sable, alors que nous, on joue dans la neige", entend-on au sein du groupe. Ce week-end, c’est donc la quatrième fois que la formation participe au tournoi Gruissan Beach Rugby (GBR). On joue tous dans la même équipe, le Rugby club du Môle (Honneur), introduit Vincent Degli, pilier du groupe sur le terrain et en-dehors. Le GBR, ça devient notre rituel. C’est un peu le voyage de fin de saison, avec tous ceux du club qui veulent venir avec nous."

Cette année, la bande a posé pied en pays Cathare le vendredi, après un long trajet en train, d’Annecy à Narbonne, en passant par Lyon et Montpellier. Ils repartiront dans leur contrée lundi. "On essaie de rester un petit peu plus longtemps que d’habitude", se réjouit Vincent, casquette rose vissée sur la tête. Pour ces Haut-Savoyards, posés autour de quelques verres entre deux parties de beach-rugby, la plage de Gruissan est devenue un lieu de rencontre et de retrouvailles. "Aujourd’hui, comme tous les ans, on retrouve nos amis de Gruissan, le tout dans une bonne ambiance", sourit Quentin Bloch, l’un des vétérans de l’équipe.

Gruissan Beach Rugby 2022

Gruissan Beach Rugby 2022Other Agency

Lâcher prise après une intense saison

Ainsi, qu’importe si les performances ne sont pas à la hauteur sur les terrains. "C’est la première fois qu’on perd autant de matchs !", s’exclame Quentin, repris par son compère : "Bien sûr qu’on est des compétiteurs. Mais le but est d’aller chercher quelque chose au-delà de la compétition qu’on a toute l’année avec le championnat. Ici, on lâche prise". Lâcher prise, c’est par exemple se laisser embarquer dans quelques folles aventures, si propres à l’ambiance locale. "Tout ce qui se passe à Gruissan, reste à Gruissan", prévient Quentin, le sourire aux lèvres.

Car dans l’Aude, à l’occasion de cet évènement annuel, rugby de plage et festivités font la paire. "C’est un peu notre échappatoire. On vient quatre ou cinq jours, on joue au ballon, et on fait la fête !", assure l’un des deux vétérans. Ce dimanche, durant une bonne partie de la journée, certains membres de l’équipe sont d’ailleurs restés cloués au lit, la faute aux excès de la veille, caftent leurs coéquipiers. "Au final, on est tous un peu fatigués, mais qu’est-ce qu’on s’amuse !" Certains Haut-Savoyards ont d’ailleurs scellé leur amitié et leurs souvenirs audois avec un tatouage commun. En scrutant les jambes de ces derniers, on aperçoit en effet un flamant rose, oiseau symbolique de la commune de Gruissan. Juste en dessous, l’inscription "GBR", pour « Gruissan Beach Rugby". "Lors d’une soirée un peu festive avec des Biterrois qu’on a connus ici, un pari a un peu dérapé…. Le GBR est dans la peau maintenant !", se marre Vincent.

En ce week-end, la fête n’est d’ailleurs même pas encore fini que les montagnards sont déjà impatients de revenir, en 2023. "Même si on arrive tous à la trentaine, je peux déjà vous assurer qu’on sera là l’année prochaine. Et pourquoi pas présenter deux équipes !" La plage, ça vous gagne…

Contenus sponsorisés