Icon Sport

Laumape le rouleau compresseur

Laumape le rouleau compresseur
Par Rugbyrama

Le 21/07/2019 à 12:13Mis à jour Le 21/07/2019 à 12:16

RUGBY CHAMPIONSHP - Le joueur des Hurricanes a une nouvelle fois fait parler sa puissance face à l'Argentine. Dans un match que les Blacks sont loin d'avoir dominé, les hommes de Steve Hansen ont pu compter sur la puissance d'un homme, Ngani Laumape.

La Nouvelle-Zélande affrontait les Pumas pour le second match du Rugby Championship. Sans les finalistes des Crusaders sur la pelouse, les Argentins pouvaient espérer faire mieux que résister. C'était sans compter le mètre 77 et les 103 kilos du centre Black Ngani Laumape. Sur chacune de ses prises de balle, ce dernier gagnait la ligne d'avantage. Son essai tout en puissance à la 18e minute confirmait qu'il était dans la lignée de sa saison réussie avec son club (16 matches, 13 essais). Lorsqu'il est en forme, il est très difficile à stopper, encore plus lorsqu'il est proche de la ligne d'en-but.

Le centre des Hurricanes déclarait en 2018 sur le site Stuff, "Je veux vraiment devenir un joueur plus complet, je ne veux pas être celui qui va juste enfoncer la ligne adverse. Évidemment, j'aime le défi mais aussi utiliser les joueurs autour de moi à mon avantage". Une chose est sûre, ses adversaires, il les enfonce. Mais dans une partie au jeu haché par les fautes de main, ce dernier n'a pas hésité à étirer le jeu et faire jouer autour de lui. Défensivement très solide, il a permis à son équipe de toujours garder la tête hors de l'eau dans les temps faibles. Avec 100 % de réussite sur ses 12 plaquages, il n'a pas laissé d'espace à ses adversaires.

Une évidence au centre pour le Mondial ?

Le prochain match face à L’Afrique du Sud sera autrement plus difficile, tant les coéquipiers d'Eben Etzebeth ont impressionné offensivement. Mais avec seulement 77% de plaquages réussies (86/112) ils ont intérêt à sérieusement resserrer les rangs pour ne pas voir Laumape s’engouffrer dans la défense et casser la ligne.

Avec Anton Lienert-Brown, Braydon Ennor, Jack Goodhue, Ryan Crotty et Sonny Bill Williams, la Nouvelle-Zélande ne manque pas de talent au centre. Reste à savoir qui obtiendra les faveurs du coach pour former la paire de centre idéale pour le Mondial. Laumape a gagné des points mais l'inhabituel enchaînement d'erreurs des All Blacks a quelque peu fait taire la performance du joueur. Il reste deux matches pour convaincre et préparer le Japon. Les coéquipiers de Sam Cane retrouveront l'Afrique du Sud en poule pour un remake du Rugby Championship. Un match qui sera donc décisif en vue du Graal en novembre prochain.

Par Dylan Munoz

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0