Icon Sport

Le pack sud-africain a broyé du noir

Le pack sud-africain a broyé du noir
Par Rugbyrama

Le 06/08/2022 à 19:46Mis à jour Le 06/08/2022 à 20:07

RUGBY CHAMPIONSHIP - Le huit de devant des Springboks a fait la démonstration de toute sa puissance lors du match d’ouverture du Rugby Championship. Dominant en mêlée fermée et dans le jeu courant, le pack des Bocks y est pour beaucoup dans le succès contre les Blacks 26-10.

Par où commencer, tellement la domination sud-africaine était totale devant. Faisons les choses dans l’ordre, d’abord la première ligne. Quatre pénalités récupérées en mêlée fermée, et un duel Myakane - Ta’avao remporté par le Springbok Nyakane. Remplacé par Kitshoff avant la mi-temps, avec le numéro 17, l’ancien de l’UBB continuera de faire le travail. Mais le moteur de cette première ligne, et même de tout le pack, c’est Malcolm Marx. Le talonneur toujours hyperactif dans le jeu et très bon gratteur a été l’homme du match pendant 54 minutes. Il laisse la place à un Mbonambi très propre. En face Taukei’aho comme l’expérimenté Coles, seront transparents.

Que dire de la deuxième ligne Eben Etzebeth - Lood De Jager Wiese, impressionnante de puissance, mais surtout d’activité, les deux géants sont partout, en défense comme en attaque, touchant un nombre de ballons astronomiques. Imposant leurs 250 kg cumulés à une défense black subissant leurs impacts tout le match. Sans oublier leur efficacité en touche, moteurs de la puissance des Boks sur les mauls pénétrants. Les deux forment sans doute l’une des meilleures deuxième ligne du monde, bien complétée par Franco Mostert.

Enfin la troisième ligne. Siya Kolisi dans le rôle du capitaine exemplaire, Jasper Wiese dans celui du super plaqueur et Kwagga Smith le remplaçant de luxe. Les trois ont été au cœur d’une défense qui n’a pas laissé respirer l’attaque des Blacks qui ne trouvera jamais la solution, ingrédient d’une victoire assurée.

Les avants sud-africains étaient attendus, ils ont répondu présent. Ils ne semblent pas avoir de faiblesses. Ils ont permis au jeune demi de mêlée, Jaden Hendrikse de jouer dans un fauteuil pour son cinquième match avec les Boks. Il a remplacé Faf de Klerk (sorti après un K.O) sans bavure.

Par Pierre Magne

Contenus sponsorisés