Icon Sport

L'antisèche : l'Afrique du Sud fait douter les Blacks

L'antisèche : l'Afrique du Sud fait douter les Blacks
Par Rugbyrama

Le 27/07/2019 à 13:04Mis à jour Le 28/07/2019 à 10:01

RUGBY CHAMPIONSHIP - Deuxième journée de Rugby Championship entre la Nouvelle-Zélande et l’Afrique du Sud. Après leur victoire face à l’Australie (35-17), les Springboks ont accroché le match nul sur la sirène, 16-16. Les hommes de Johan Erasmus conservent ainsi la tête de ce Rugby Championship, et marque surtout les esprits, à quelques semaines de retrouver les All Blacks en Coupe du monde.

Le match

L’Afrique du Sud rêvait d’un deuxième exploit, un an après avoir battu la Nouvelle Zélande dans ce même stade de Wellington. Plus conquérant en première période, les Springboks se sont appuyés sur une défense agressive et un bon jeu au pied d’occupation pour prendre la mesure d'All Blacks empruntés, gênés par l’intensité mise par la nation arc-en-ciel. Privée de ballon, dominée dans les duels et menée 6 à 0, la Nouvelle-Zélande a fait preuve de bien trop de maladresses ballon en main pour espérer mettre à mal la défense des Bocks.

Et si les partenaires de Kieran Read ont dû attendre la 29e minute pour franchir pour la première fois la ligne des 22 sud-africaine, ils ont su profiter de la première montée défensive hasardeuse de leur adversaire pour marquer le premier essai du match, et en prendre ainsi les commandes. Pragmatiques, les Néo-Zélandais ont livré une meilleure prestation en seconde mi-temps. Face à une Afrique du Sud bien trop indisciplinée, les hommes de Steve Hansen ont enfin réussi à tenir le ballon et à imposer leur rythme. Insuffisant toutefois, pour remporter le match et se rassurer, une semaine après une performance moyenne en Argentine.

Les meilleurs : Beauden Barret le leader, Herschel Jantjies le sauveur

Replacé à l’arrière au profit de Richie Mo’unga, Beauden Barret a impressionné par son volume de jeu. Omniprésent sur la rencontre, il a éclipsé le joueur des Crusaders dans l’animation offensive de son équipe. Malgré un 2/4 au pied, seule ombre au tableau de sa performance, il a su porter son équipe, lui évitant ainsi une incommodante défaite. Côté Springboks, le demi de mêlée remplaçant Herschel Jantjies, déjà auteur d’un doublé la semaine passé face à l’Australie, a sauvé les siens d’un essai salvateur à quelques secondes de la fin du match.

Le fait du match : l’indiscipline sud-africaine

Dominée en deuxième mi-temps sans pour autant être réellement mise en danger, l’Afrique du Sud s’est bien trop souvent mise à la faute. Sanctionnés à 11 reprises, les hommes de Johan Erasmus ont cédé du terrain au tableau d’affichage, punis de leur indiscipline dans les rucks par le pied de Richie Mo’unga (2/2).

La stat : 7 points en 80 minutes

Avec 0 point marqué en deuxième mi-temps face à l’Argentine et 7 en première mi-temps face à l’Afrique du Sud, les All Blacks connaissent une peu habituelle disette offensive. De quoi semer le doute au pays du long nuage blanc, à quelques semaines du début de la Coupe du Monde.

Les tweets

La décla :

" Il y a suffisamment de signes pour montrer que nous serons en mesure de dominer certaines équipes. Donc il ne faut pas paniquer, Steve Hansen en conférence de presse d’après match."

La question

Les All Blacks sont-ils indiscutablement les favoris de la prochaine Coupe du Monde ?

Sondage
3445 vote(s)
Oui
Non

Difficiles vainqueurs de l’Argentine lors de la première journée du Rugby Championship, les All Blacks concèdent aujourd’hui le match nul, un an après s’être incliné à domicile face à ces mêmes Springboks (34-36). Plus que les résultats, c’est la manière qui interpelle, pour une équipe qui visera en octobre un troisième titre de champion du monde consécutif. Malgré une victoire et un match nul sur la compétition, les doutes pourraient envahir les cœurs all blacks en cas de défaite lors de leur prochain matchs face aux Australiens.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0