Icon Sport

Une décennie que l’Afrique du Sud attend le trophée

Une décennie que l’Afrique du Sud attend le trophée
Par Rugbyrama

Le 08/08/2019 à 13:28Mis à jour Le 08/08/2019 à 13:37

RUGBY CHAMPIONSHIP 2019 - 10. Cela fait dix ans que l’Afrique du Sud n’a plus gagné le Rugby Championship. À l’aube de la dernière des trois journées de ce cru 2019 raccourci pour cause de Coupe du monde, les Springboks peuvent aller chercher à Salta, en Argentine, ce trophée qui les fuit.

John Smit capitaine, Morné Steyn à l’ouverture et Bryan Habana à l’aile, trois succès en trois matches face à la Nouvelle-Zélande dont une au pays du long nuage blanc, Peter de Villiers sélectionneur... En 2009, les Springboks et leur XV composé de nombreux champions du monde 2007 renversaient tout lors du Tri-Nation, après trois éditions achevées à la dernière place. Ils remportaient ainsi la compétition des nations phares de l’hémisphère sud pour la troisième fois de leur histoire (après 1998 et 2004). Depuis, plus rien...

Bryan Habana avec le trophée du Tri Nations

Bryan Habana avec le trophée du Tri NationsIcon Sport

Depuis, l’Argentine a intégré la compétition devenue Four-Nation puis Rugby Championship dans sa version actuelle. La Nouvelle-Zélande a remporté sept fois le tournoi, l’Australie deux fois. Et l’Afrique du Sud a été la seule nation historique à terminer quatrième, en 2015, l’Argentine terminant toutes les autres éditions à la dernière place depuis son intégration en 2012.

Marquer les esprits avant le Mondial

Mais cette année, les Springboks de Rassie Erasmus ont l’opportunité de revenir, enfin, au premier plan, à quelques mois du Mondial japonais. Après un premier succès probant à Johannesbourg face à l’Australie (35-17) malgré l’absence d’une dizaine de cadres laissés au repos, puis un match nul arraché à la 80e grâce à un essai du prometteur Herschel Jantjies face aux All Blacks à Wellington, les Boks sont en tête de cette édition 2019.

Ce samedi à Salta dans le Nord de l’Argentine, l’Afrique du Sud emmenée par Duane Vermeulen devra s’imposer en cas de victoire de la Nouvelle-Zélande face à l’Australie plus tôt dans la journée. Le succès est plus que probable, et les Boks viendraient ainsi mettre fin à dix ans de disette. Actuels quatrièmes mondiaux au classement World Rugby, ils ont là une réelle opportunité de marquer les esprits, si ce n’est déjà fait, à quelques semaines de partir au Japon. Le Japon, où ils retrouveront dès le 21 septembre la Nouvelle-Zélande, à Yokohama, pour le choc du groupe B.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0